Depuis qu'ils ont ajouté à leurs cartes graphiques des fonctionnalités de multiGPU, nVidia et AMD tentent de verrouiller le marché en refusant d'ouvrir leurs technologies propriétaires SLI et CrossFire, dans l'espoir de pouvoir vendre plus de cartes mères. Malgré quelques tentatives récentes d'ouverture, la situation reste figée.
La situation pourrait bien évoluer rapidement. En effet, lors de l'Intel Developer 2008, une société nommée LucidLogix (dont Intel Capital est un des principaux investisseurs) a dévoilé une technologie MultiGPU universelle, nommée Lucid Hydra Engine. Il s'agit d'un contrôleur PCI Express permettant l'utilisation simultanée de 2 cartes graphiques (éventuellement de marque, de génération et de puissance différentes). LucidLogix a développé un pilote qui s'installe entre les drivers graphiques et l'API graphique (par exemple DirectX 10) capable de gérer cette architecture, en répartissant les opérations de rendu entre les 2 cartes. Une démonstration était effectuée sur le stand de la société, avec 2 cartes GeForce GTX 260, sans lien SLI, et le rendu était parfait. Selon LucidLogix, le gain de performance avec l'ajout d'une seconde carte graphique serait linéaire.
Face à cette menace, AMD et nVidia vont devoir agir rapidement : les premiers produits de LucidLogix sont annoncés pour début 2009.