Le fameux « Ballot Screen » proposé par Microsoft pour régler définitivement les problèmes du choix du navigateur Internet avec Windows 7 semble soulever l'enthousiasme des autorités européennes. L'éditeur, étonné de cette réception si positive, semble désormais prêt à adopter cette méthode pour tous les problèmes à venir. Ainsi, il vient d'annoncer que la version européenne d'Office 2010 aura également son « Ballot Screen » dans la procédure d'installation, pour permettre de sélectionner les formats par défaut utilisés avec les logiciels de la suite bureautique (Office 97-2003, Office 2007, Open XML ou OpenDocument).
Autant il était logique de proposer le choix du navigateur au démarrage de Windows 7 au vu du problème de concurrence, autant la solution choisie cette fois par Microsoft semble pour le moins douteuse. En effet, depuis le Service Pack 2 d'Office 2007, il est déjà possible de choisir le format standard de fichiers. Or le souci n'est pas le format par défaut, mais la façon dont Office gère les formats alternatifs (l'implémentation d'OpenDocument dans Office 2007 est en effet très discutable au vu de ses limites). D'ailleurs, même le dernier format de Microsoft, l'OpenXML, connait des problèmes. Ainsi, les utilisateurs d'Office 2008 pour Mac ont découvert avec le Service Pack 2 qu'il leur était impossible d'ouvrir les fichiers utilisant ce format (un patch est en cours de déploiement). Il aurait été bien plus sain pour la concurrence sur le marché des suites bureautiques d'unifier les normes OpenXML et OpenDocument...