On2 et Google se sont-ils un peu trop rapidement précipité pour annoncer le rachat du premier par le second ? Il semble bien que ce soit le cas, car plusieurs actionnaires du spécialiste de la compression vidéo ont repoussé l'offre de Google (106,5 millions de dollars), la jugeant insuffisante, et ont dans la foulée porté plainte contre le moteur de recherche pour déclencher une procédure en class action afin de bloquer la procédure de rachat. Ils réclament en outre des dommages et intérêts à Google et au conseil d'administration d'On2.
Ils les accusent d'avoir sciemment choisi de révéler cette opération la veille de l'annonce des résultats trimestriels de On2, à un moment où le cours de l'action était faible, pour éviter d'avoir à augmenter le montant de l'offre. Le rachat de cette société étant stratégique pour Google, ce dernier devrait vraisemblablement accepter de mettre la main au portefeuille pour stopper les poursuites et finaliser la procédure.

Ce petit couac n’empêche pas Google de continuer ses emplettes. Le moteur de recherche s’est ainsi offert la société reCaptcha, spécialisée dans la retranscription de textes par reconnaissance de caractère et les systèmes de lutte contre le remplissage de formulaires en ligne par des robots.