Curieux accord que celui annoncé par Havok : la filiale d'Intel a en effet annoncé un partenariat avec... AMD (!) pour optimiser la gestion de la physique sur ses plateformes. Le moteur Havok Physics devrait être amélioré pour tenir compte des spécificités des CPU d'AMD, et devrait à terme supporter les GPU Radeon pour fournir une accélération des calculs physiques. Bien évidemment, cette annonce n'est pas fortuite : elle a pour but de déstabiliser nVidia, qui a de son côté racheté il y a quelques mois le concurrent d'Havok, AGEIA, et qui dispose donc de son propre moteur physique PhysX. Il faut par ailleurs se souvenir que le moteur Havok FX, développé conjointement par Havok et nVidia, et censé accélérer les calculs physiques grâce à l'utilisation de la puissance de calcul des GPU, n'avait finalement pas vu le jour. Il est donc plutôt amusant de constater que les recherches réalisées en partie par nVidia vont probablement bénéficier à AMD...