Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Microsoft

Fil des billets

mardi 23 juin 2009

Windows 7 Starter : un système bridé... mais pas son prix

Windows 7La politique tarifaire de Microsoft m’étonnera toujours. Windows 7, dont la date de commercialisation a officiellement été fixée au 22 octobre 2009, sera disponible dans une version dédiée aux netbooks, sous le nom Windows 7 Starter (avec quelques limitations, comme la prise en charge d’un seul écran, ou l’absence de Media Center). Mais Microsoft vient d’annoncer que cette version sera proposée aux OEM entre 45 et 55 $, alors que la version OEM de Windows XP coûte actuellement entre 15 et 30 $. La concurrence étant très vive dans ce secteur, les OEM pourraient donc conserver l’ancien système pour maintenir un prix de vente suffisamment bas.
Et Microsoft les encourage puisqu’il vient de prolonger l’autorisation pour les OEM de downgrader de Windows 7 à Windows XP jusqu’en avril 2011, soit une période de 18 mois contre 6 mois auparavant. Les constructeurs sont néanmoins toujours en négociations avec l’éditeur pour obtenir un prix plus raisonnable.

lundi 15 juin 2009

Microsoft va retirer Internet Explorer 8 de Windows 7

Internet Explorer 8Afin de désamorcer les accusations de la Commission Européenne qui l'accuse de vente liée entre son système d'exploitation et son navigateur Internet, Microsoft a annoncé que la version européenne de Windows 7 (nommée « Windows 7 E ») sera vendue sans Internet Explorer 8. La Commission Européenne salue ce geste : « la proposition de Microsoft est potentiellement plus positive [car] il semble que les fabricants pourraient choisir d’installer eux-mêmes Internet Explorer, un autre navigateur, ou plusieurs navigateurs ». Elle reste néanmoins sceptique sur le choix de la mesure : elle aurait en effet préféré que Microsoft laisse aux utilisateurs le « choix de navigateurs, pas que Windows soit fourni sans aucun navigateur ». La Fondation Mozilla semble également perplexe : « Il est impossible d'évaluer ce que cette annonce signifie tant que Microsoft ne décrit pas - complètement et en détails - l'ensemble des avantages et freins applicables aux OEM Windows. Sans cela, il n'est pas possible de savoir si Microsoft ne donne pas d'une main pour reprendre de l'autre. Et plus encore, il est impossible de dire si cela a un impact au-delà du seul changement dans le processus technique d'installation des constructeurs, et si cela rend plus complexe pour les utilisateurs de migrer vers Windows 7 ». Dans son communiqué, Microsoft indique d'ailleurs qu'il assistera les OEM pour la préinstallation d'Internet Explorer 8... Rappelons que Windows XP N, une version de Windows XP sans Windows Media Player, n'avait jamais décollé des ventes car vendu au même prix que la version normale de Windows XP.

samedi 13 juin 2009

Microsoft va lancer le beta-test de Morro, un antivirus gratuit

Live OneCareMicrosoft n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir ajouté un antispyware limité dans Windows, après avoir testé la commercialisation d’un antivirus (Live OneCare) avec toutefois des résultats mitigés (il ne sera d’ailleurs plus commercialisé à partir du 30 juin prochain), Microsoft se prépare à une nouvelle offensive sur le marché de la sécurité. L’éditeur va en effet lancer prochainement le beta-test d’un antivirus gratuit, dont le nom de code est Morro. Basé sur la technologie de ForeFront et développé par l’équipe de Windows Client, le logiciel est actuellement en cours d’évaluation par les employés de Microsoft, et sera capable de combattre les virus, les spywares, les rootkits et les chevaux de Troie. Bien évidemment, cela risque fort de poser problème aux éditeurs d’antivirus actuels tels que Symantec et McAfee, mais ces derniers se disent confiants. Ainsi, selon Janice Chaffin, la présidente du département Symantec Consumer, « la solution gratuite de Microsoft n'est rien de plus qu'une version simplifiée du produit OneCare qu'ils ont retiré des rayons ». Même message du côté du porte-parole de McAfee, « nous restons confiants dans notre capacité à concurrencer n'importe quel acteur qui entrerait sur le marché ».

Morro n’est toutefois pas le seul problème de Symantec et de McAfee. Les 2 éditeurs viennent en effet d’être condamnés à 375.000 $ d’amendes chacun après une négociation avec le bureau du procureur général de New York. Les 2 éditeurs ont en effet été reconnus coupables de reconduire les contrats de leurs clients (abonnement aux mises à jour antivirus) sans leur consentement. Ils devront également clarifier les conditions de renouvellement automatique et simplifier les démarches de désabonnement. Ainsi, les clients seront désormais prévenus par email du renouvellement automatique, et auront la possibilité de se faire rembourser dans les 60 jours suivants la date de renouvellement.

Mise à jour du 14 juin 2009 : Il faut noter que Symantec a déjà mis en ligne une page pour combattre les antivirus gratuits... http://www.symantec.com/fr/fr/norton/theme.jsp?themeid=freeware

mardi 2 juin 2009

Conférence Microsoft de l’E3 - Projet Natal : l’abandon du joypad ?

C’est comme d’habitude Microsoft qui a lancé l’E3 avant Nintendo et Sony. Les jeux annoncés sont Forza Motorsport 3 (octobre), Halo 3 : ODST (septembre), Halo : Reach (2010), Crackdown 2 (2010), Shadow Complex (cet été), Joy Ride (un jeu XLA gratuit), Alan Wake (2010), The Beatles : Rock Band (septembre), Tony Hawk : Ride et un périphérique en forme de skate (octobre), Modern Warfare 2 (novembre), Left 4 Dead 2 (novembre), Splinter Cell Conviction (fin 2009), et Final Fantasy XIII (2010). Mais la nouvelle la plus surprenante est l’annonce du retour de Konami avec Metal Gear Solid Rising, alors que la série était jusqu’à aujourd’hui exclusive aux consoles de Sony. Microsoft a certainement mis les moyens… Le seul regret sur cette déferlante de nouveauté est l’absence d’exclusivité pour PC.

Côté Xbox Live, Microsoft va renforcer l’offre VOD et musique grâce au service Zune Video et à des accords avec Netflix, BSkyB et Last.fm. La fonction Live Party permettra la création d’une salle de cinéma virtuelle, en offrant la possibilité de visionner un film en simultanée avec sept de ses amis et en discutant via des avatars. Microsoft a également passé un accord avec facebook et twitter pour les rendre accessibles depuis l’interface de la Xbox360, et il sera même possible via facebook Connect d’envoyer des images à partir des jeux compatibles.

Enfin, l’annonce principale (et attendue) était le Projet Natal, qui est une caméra numérique pour la console de salon de Microsoft. Mais il ne s’agira pas d’une simple concurrence à la Playstation Eye. En effet, ce périphérique serait capable de se substituer à la traditionnelle manette grâce à des fonctions de reconnaissance des mouvements, des visages, et de la voix. Steven Spielberg lui-même est monté sur scène pour dire tout le bien qu’il pensait de ce nouveau matériel. Quelques démonstrations ont ainsi été effectuées : du sport avec Ricochet et de la peinture avec Paint Party, dans les deux cas le joueur est représenté comme un personnage virtuel à l’écran, dans le premier cas en tapant dans les objets, dans le second en jetant des couleurs à l’écran. Mais ces deux démonstrations ont toutefois été peu convaincantes car peu originales.

En revanche, Peter Molyneux (Lionhead) a présenté Milo, un simulateur d’ami virtuel exploitant cette caméra, et la démonstration est nettement plus étonnante : par exemple, tout en discutant avec le personnage, le joueur dessine sur une feuille un croquis, le montre à la caméra puis fait semblant de le lui transmettre. Et une version virtuelle de la feuille se retrouve dans les mains du personnage ! Autre exemple, le joueur se place devant la caméra alors que l’écran se penche au-dessus d’une rivière, et le reflet du joueur s’affiche dans l’eau, tandis qu’il peut provoquer des remous en faisant semblant d’y plonger sa main… Impressionnant ! Seul problème : Molyneux est réputé pour ses effets d’annonces, et Microsoft l’encourage car aucune date n’est annoncée pour cette caméra, et aucun jeu l’exploitant n’est planifié…

mercredi 6 mai 2009

Windows 7 Release Candidate 1 est disponible en téléchargement

Comme prévu, Microsoft propose à tous les internautes de télécharger gratuitement la version RC1 de son nouveau système d’exploitation, Windows 7 (édition Intégrale), en versions 32 et 64 bits, et dans 5 langues (allemand, espagnol, anglais, français et japonais). La configuration minimum est la suivante : processeur 32 bits ou 64 bits à 1 GHz, 1 Go de RAM (2 Go pour la version 64 bits), 16 Go d'espace disque (20 Go pour la version 64 bits), et une carte graphique compatible DirectX 9 avec pilotes WDDM 1.0 (ATI et nVidia propose déjà des pilotes adaptés, les Catalyst 9.4 et les GeForce 185.81). Afin de faire oublier l’échec de Vista et inciter les utilisateurs à migrer vers cette version, Windows 7 RC1 est utilisable jusqu’en juin 2010, mais des restrictions d’utilisation se déclencheront toutefois à partir de mars 2010 (le système s’arrêtera toutes les 2 heures). Il faut souligner que pour éviter un engorgement du site, Windows 7 RC1 sera disponible en téléchargement jusqu’en juillet 2009, et le nombre de clés d’activation délivrées n’aura pas de limite. http://www.microsoft.com/windows/windows-7/download.aspx

Les fonctionnalités des précédentes versions beta sont toujours là : nouvelle barre des tâches « Superbar » (plus grande qu’avec Vista, faisant office de barre de lancement, affichant des prévisualisations à plusieurs niveaux et des listes déroulantes ou « jump lists », et simplifiant la zone de notification), gadgets pouvant être placés n’importe où sur le bureau, retour des thèmes de bureau, fonction Aero Shake (pour nettoyer rapidement le bureau des diverses fenêtres), fonction Aero Snap (permettant de placer facilement 2 fenêtres côte à côte), apparition de bibliothèques thématiques dans l’Explorer (avec également des liens vers les disques et clés USB), support natif de divers formats audio et vidéo (Windows Media, MPEG2, H.264, VC1, MJPEG, DV, ACC-LC, AAC-HE, DivX, MPEG4, ASP, Quicktime, MP4, AVI, 3GP, AVCHD, M4A et DVR-MS), support TNT dans Windows Media Center, Windows Media Player 12, Internet Explorer 8 intégré dans le système (chaque onglet apparait lorsque l’on survole l’icône du navigateur dans la barre des tâches), Windows Touch (support des écrans tactiles, avec manipulation de l’interface et reconnaissance d’écriture), DirectX 11, accélération 2D avec les drivers WDDM 1.1, support des SSD, compatibilité Bluetooth 2.1, simplification du centre réseau et partage, moteur de recherche local Windows Search 4.0, un centre d’activité numérique Device Stage…

Les nouveautés de cette version sont nombreuses : barre des tâches plus réactive et avec de nouveaux effets et une navigation facilitée, support des écrans multitouch pour Windows Touch, possibilité de désactiver Internet Explorer 8, fonction de recherche Windows Search pouvant fonctionner sur un réseau, fonction Remote Media Streaming (partage de médias, permettant de consulter une vidéo à distance en streaming), fonction BitLocker to Go (extension de l’outil de cryptage BitLocker aux clés USB et disques externes), fonction DirectAccess (accès à distance sans VPN reposant sur IPv6 et IPSec), Autorun USB désactivé, suppression de Windows Live (qui peut être installé avec le pack Windows Live Essentials), renforcement de la sécurité du panneau de configuration de l’UAC, et présence d’un mode de virtualisation Windows XP (nécessitant un processeur compatible AMD-V ou Intel VT-x ainsi que 2 Go de mémoire) dont le téléchargement est proposé séparément (il nécessite Virtual PC 2007 et Windows Virtual XP, qui est un XP SP3 complet). Ce mode est plutôt bluffant tellement l’intégration est réussie (il est par exemple possible d’afficher Windows 7 et Windows XP sur 2 écrans séparés).

Les premiers tests sont probants : même une configuration modeste arrive à faire tourner correctement le système (il fonctionne sans trop de souci sur les netbooks). Windows 7 RC1 est en outre particulièrement stable et semble plus performant que Vista, en particulier au niveau du démarrage et de la copie de fichiers, ainsi qu’au niveau de l’occupation mémoire (30 % en moins). D’autre part, les alertes récurrentes d’UAC, particulièrement crispantes, ont enfin disparu. Enfin, la compatibilité ascendante semble plutôt bonne. Notez que Microsoft a mis en place un site pour vérifier la compatibilité des produits avec son nouveau système : http://www.microsoft.com/france/windows/windows7/compatibilite/default.aspx

Enfin, Windows 7 devrait être disponible en 9 versions (contre 6 pour XP) : une version 32 bits nommée Starter (très limitée car ne pouvant lancer que 3 applications simultanément hors Explorer et utilitaires Windows, avec des fonctions réseaux réduites, ne disposant pas du codec MPEG2 – donc pas de DVD dans Windows Media Player – et dont le fond d’écran ne peut être changé) et des versions 32 bits et 64 bits de Familiale Basique (sans Aero), Familiale Premium, Professionnelle et Intégrale (cette dernière étant annoncé à environ 600 € en version boite).
Notez que Windows Vista, qui devait au départ être retiré du marché dès l’arrivée de Windows 7, pourrait finalement être commercialisé au moins jusqu’en janvier 2011 (soit 4 ans après son lancement). Le support des éditions Familiale Basique, Familiale Premium et Intégrale s’arrêtera dès le 10 avril 2012, tandis que Microsoft s’est engagé à maintenir le support des éditions Professionnelle et Entreprise sur une durée de 10 ans, soit jusqu'en 2017.

mardi 28 avril 2009

Microsoft annonce le lancement de la Release Candidate de Windows 7 d’ici la fin de la semaine (MAJ)

C’est le 30 avril que les abonnés aux services MSDN et Technet de Microsoft pourront accéder au téléchargement de la RC1 de Windows 7. Le grand public devra de son côté patienter jusqu’au 5 mai. Notez au passage qu’une nouvelle build (7100), annoncée comme la version RC, circule déjà sur Internet.

Microsoft a au passage dévoilé un mode de virtualisation de Windows XP, qui sera intégré en option dans les versions Enterprise, Professional et Ultimate de Windows 7. Il permettra ainsi de faire tourner des applications sous Windows XP dans un environnement basé sur Virtual PC, pour améliorer la compatibilité. Mieux, ces applications se lanceront directement depuis le bureau de Windows 7, sans nécessiter le lancement d’un environnement spécifique. Selon les rumeurs, cette option serait disponible gratuitement en téléchargement.

Mise à jour du 3 mai 2009 : Comme prévu, les abonnés MSDN et Technet ont accès à la RC1 de Windows 7 en version française, ainsi qu'à la version beta de Virtual PC, permettant d'utiliser le mode de virtualisation de Windows XP. La configuration minimale est la suivante : processeur 32 bits ou 64 bits à 1 GHz, 1 Go de RAM (2 Go pour la version 64 bits), 16 Go d'espace disque (20 Go pour la version 64 bits), et une carte graphique compatible DirectX 9 avec pilotes WDDM 1.0. Si Microsoft murmure toujours que la commercialisation de son nouveau système n'est pas prévue avant début 2010, tout porte à croire qu'il sera disponible avant la fin de l'année. Ainsi, Bobby Waltkins, le directeur marketing d'Acer, a annoncé que le prochain PC tout-en-un Acer Z5600 sera proposé avec Windows 7 dès le 23 octobre 2009.

vendredi 2 janvier 2009

Difficile Réveillon pour Microsoft

Le passage à la nouvelle année s’est particulièrement mal déroulé pour Microsoft. En effet, le 31 décembre à 9 heures, tous les baladeurs Zune 30 Go se sont automatiquement réinitialisés et sont restés bloqués sur l’écran de chargement. Le problème n’a été découvert que quelques heures plus tard : il s’agissait d’un bug du pilote gérant l’horloge interne du Zune, qui ne se produit que le dernier jour des années bissextiles. Pour corriger le problème, Microsoft recommande de laisser l’appareil sous tension pour le vider de ses batteries, puis de le redémarrer à partir du 1er janvier 2009 13H00. Pour ceux qui se sont aventurés à démonter leur Zune pour faire un reset hardware, la manipulation s’avère plus complexe. http://www.zune.net/en-us/support/zune30.htm

Autre mauvaise nouvelle, cette fois pour les employés de Microsoft. La société pourrait se séparer à partir du 15 janvier de 17 % de ses effectifs, soit environ 15.000 personnes. Selon FudZilla, les branches principalement touchées seraient la division MSN, ainsi que la région EMEA. Et la division Zune ?

mercredi 19 novembre 2008

Jerry Yang quitte Yahoo

Sans surprise, après avoir tenté en vain de faire revenir Microsoft à la table des négociations pour un éventuel rachat, le PDG de Yahoo!, Jerry Yang, a décidé de donner sa démission. Il laisse la société dans un piteux état : forte concurrence de Google et de Microsoft, échec de l'accord publicitaire avec Google, chute de 64 % des bénéfices au troisième trimestre, suppression de 1400 postes (soit 10 % des effectifs) d'ici fin 2008, prévision du chiffre d'affaires 2008 en baisse, cours de l'action divisé par 3 en quelques semaines... Rappelons qu'il y a seulement quelques mois, Microsoft proposait près de 50 milliards de dollars pour s'en emparer... Seul point positif à mettre au profit de Yang : la mise en chantier du plan Yahoo! Open Strategy, visant à abandonner le concept de portail en ouvrant ses interfaces de programmation afin d'accueillir des applications tierces.

Le conseil d'administration de Yahoo! cherche désormais son successeur. Parmi les pistes évoquées, on parle de Sue Decker (présidente de Yahoo! en charge de la stratégie), Dan Rosensweig (ancien directeur de Yahoo!) et John Miller (ancien directeur d'AOL).

- page 2 de 12 -