Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Sony

Fil des billets

mercredi 12 août 2009

Toshiba tourne la page du format HD-DVD en proposant sa candidature à la Blu-Ray Disc Association (MAJ)

Le HD-DVD est définitivement enterré. Son principal promoteur, Toshiba, qui avait dû reconnaître sa défaite face à Sony suite au ralliement de Warner Bros au format concurrent en janvier 2008, vient de proposer de rejoindre le consortium de promotion du standard Blu-Ray, la Blu-Ray Disc Association. Selon le communiqué de presse succinct de la société, « A la lumière de la croissance des produits numériques gérant le Blu-Ray, combiné à la demande du marché, Toshiba a décidé de rejoindre la BDA ». Toshiba devrait produire dès cette année des platines (le premier modèle devrait être le BD-18), et des PC portables dotés de lecteurs Blu-Ray. Le fabricant nippon ne pouvait plus rester plus longtemps isolé sur le marché de la vidéo, pour preuve son bénéfice annuel vient de connaître une chute brutale de 65 %.
De son côté, Apple suivrait également le mouvement. La version 9 d’iTunes pourrait en effet permettre la lecture de ces disques.

Notez que Warner propose depuis le mois de mars aux USA le service Red2Blu, permettant d’échanger ses HD-DVD contre des Blu-Ray pour 4,95 $ par film (sur un catalogue de 128 titres).

Enfin, la bataille Blu-Ray contre HD-DVD pourrait connaitre un ultime rebondissement, mais cette fois en Chine. En effet, l’OMNERC (Optical Memory National Engineering Research Center) a obtenu une licence HD-DVD de la part de Toshiba pour lancer dans le pays un nouveau support physique, le CBHD (China Blue Hi-definition Disk), avec le soutien du gouvernement chinois. Et en quelques semaines, les ventes de CBHD ont déjà dépassé celles des disques Blu-Ray (en grande partie à cause du prix, le quart de celui de son concurrent). Pour l’anecdote, un seul grand studio d’Hollywood a accepté de soutenir ce nouveau format, et c’est… Warner Bros ! Quelle ironie...

Mise à jour du 11/10/2009 : Le ralliement de Toshiba à la Blu-Ray Disc Association se concrétisera par l'arrivée d'une platine BDX-2000 compatible BD-Live, qui n'arrivera toutefois pas avant le mois de janvier 2010. Mais il proposera dès le quatrième trimestre 2009 son premier portable doté d'un graveur Blu-Ray, le Qosmio X500.

mardi 4 août 2009

Le secteur du jeu vidéo continue son plongeon dans un contexte de récession (MAJ)

Selon NPD, les ventes de jeu vidéo en magasin ont enregistré une baisse record (- 41 %) en juin dernier aux USA. Une telle chute n'avait pas été observée depuis septembre 2000. En revanche, les ventes online continuent d'exploser, avec + 97 % en un an pour Steam, + 73 % pour le Xbox Live et + 56 % pour Direct2Drive. En France, le secteur a reculé de 12 % au premier semestre 2009 par rapport à la même période en 2008.

Du côté des fabricants de consoles, la déprime perdure : Nintendo a vu fondre son bénéfice de 60,6 % pour atteindre 313,8 millions d'euros, tandis que Sony a une nouvelle fois enregistré une perte de 295,4 millions d'euros. Ces résultats calamiteux ont pour principales origines le désintérêt relatif des joueurs envers les consoles, et l'absence de titres phares sur cette période. Ainsi, la Wii ne s'est écoulée qu'à 2,23 millions d'exemplaires au dernier trimestre contre 5,17 millions sur la même période en 2008. Les ventes de la Nintendo DS ont reculé pour leur part de 14 % pour atteindre 5,97 millions d'euros pour ce trimestre. La chute est encore plus rude pour Sony : Côté hardware, 1,1 million de PS3 ont été écoulés ce trimestre contre 1,6 million un an plus tôt, et 1,3 million de PSP contre 3,7 millions sur la même période. La PS3 se vend au final moins bien que la PS2 (dont les ventes restent stables à 1,6 million d'exemplaires). Côté jeux, la situation est encore pire, avec 14,8 millions de jeux PS3 (contre 22,8 millions en 2008), 8,3 millions de jeux PSP (contre 11,8 millions) et 8,5 millions de jeux PS2 (contre 19,3 millions). De son côté, Microsoft pavoise puisque les ventes de Xbox 360 ont connu une légère croissance.

Chez les éditeurs, les mauvaises nouvelles se multiplient : - 41 % de vente de jeux pour console chez Sega, C.A. en baisse de 50 % et report de nombreux jeux chez Ubisoft (qui ne trouve comme seule excuse de ce mauvais chiffre le piratage sur PC et DS…), et fermeture de nombreux studios (Nucleosys, WideScreen Games, Madrics France et Blue Omega Entertainment pour les derniers). Pourtant, certains éditeurs arrivent à tirer leur épingle du jeu, c’est par exemple le cas de THQ (C.A. en hausse de 77 %). Et la consolidation du secteur continue : Midway Games a été racheté par Warner Bros, Square Enix s’est offert Eidos, Zenimax Media (qui détenait déjà Bethesda Softworks) a mis la main sur id Software, et Electronic Arts a fusionné BioWare et Mythic Entertainment.

Les éditeurs prévoient un retour à la croissance dès cet automne, avec l'arrivée de plusieurs blockbusters, de nouvelles consoles (PSP Go) et accessoires.

Mise à jour du 9 août 2009 : Les mauvaises nouvelles continuent de tomber : Konami vient de voir son chiffre d'affaires du premier semestre passer de 19,6 milliards de yens en 2008 à 9,8 milliards cette année, le nombre de jeux vendus aux USA est passé de 2,6 millions en 2008 à seulement 530.000 cette année ! En Europe, les ventes ont été réduites de moitié. Electronic Arts a annoncé une perte de 234 millions de dollars sur son premier trimestre fiscal alors que son chiffre d'affaires est passé de 804 à 644 millions de dollars en un an. Namco Bandai a vu au cours de son premier trimestre fiscal une chute de 15,8 % de son chiffre d'affaires, et a surtout enregistré une lourde perte de 2,8 milliards de yens (20,4 millions d'euros), et sa division jeu vidéo a vu son chiffre d'affaires divisé par 2. De son côté, Sega-Sammy accumule les mauvais chiffres : - 20 % de CA, - 41 % de ventes de jeux console, - 43 % de ventes de bornes d'arcade, le tout pour une perte de 10,2 milliards de yens (75 millions d'euros). Le studio Zoo Tycoon vient de se séparer de 15 collaborateurs, tandis que le Studio 2 d'Ascaron vient de fermer ses portes.
Mais tout n'est pas si noir, puisque l'éditeur Activision Blizzard pavoise en annonçant un bénéfice de 195 millions de dollars au second trimestre, contre 28 millions l'an dernier, alors que le chiffre d'affaires a dépassé ses objectifs à 1,038 milliard de dollars (dont un tiers rien que pour World of Warcraft). Enfin, Capcom se félicite de la croissance de 19,2 % de son chiffre d'affaires.

mardi 23 juin 2009

Activision Blizzard menace d’abandonner la PS3 et la PSP (MAJ)

Activision BlizzardCoup de tonnerre chez Sony. Robert Kotick, le PDG d’Activision Blizzard, premier éditeur tiers mondial, s’en est pris à la politique du fabricant sur le marché des consoles lors d’une interview au quotidien britannique The Times : « Sony doit baisser le prix [de la PS3], parce que dans le cas contraire, le taux d’attachement risque fort de chuter. Si nous sommes réalistes, nous pourrions avoir à mettre un terme à notre soutien à Sony. Quand nous nous projetons en 2010 et 2011, nous nous demandons s'il faut soutenir cette console, tout comme la PSP ». Ce n’est pas la première fois qu’Activision critique le prix élevé des consoles de Sony, mais c’est la première fois que la menace est aussi précise : « Cela coûte cher de développer pour la console, et la Wii et la Xbox se vendent mieux. Les jeux génèrent un meilleur retour sur investissement sur Xbox que sur PlayStation ».

Bien évidemment, la médiatisation de cette déclaration a sans aucun doute comme but d’engager des négociations afin de faire baisser le niveau de royalties qu’Activision verse à Sony (environ 500 millions de dollars par an), mais la situation financière désastreuse de Sony pourrait rendre difficile cet objectif. La réponse de ce dernier, par la voix de son porte-parole Patrick Seybold, est d’ailleurs restée très politiquement correcte : « PlayStation connaît un énorme élan depuis l'E3, et nous assistons à une croissance positive avec plus de 350 titres destinés à débarquer sur toutes nos plates-formes, incluant beaucoup de jeux attendus de la part de nos partenaires éditeurs. Nous bénéficions de saines relations d'affaires avec eux, les estimons énormément, et travaillons en étroite collaboration avec ces partenaires afin d'offrir la meilleure expérience de divertissement ». Toutefois, Sony aurait tord de prendre à la légère ces menaces, puisque c’est comme cela qu’a débuté la chute de plusieurs consoles, telles que la Dreamcast de Sega, la Nintendo 64 et la Gamecube de Nintendo...

Mise à jour du 26 juillet 2009 : Sony ne semble pas impressionné par les menaces de l'éditeur. Interrogé sur la logique qu'il y a de ne pas baisser le prix de sa console, Howard Stringer, le CEO de Sony, a répondu que le prix de la PS3 ne sera pas réduit : « Je perdrais de l'argent sur chaque PlayStation que je ferrais, Où est la logique ? ». Et concernant les menaces de Robert Kotick : « Il aime faire beaucoup de bruit [...] Il me met la pression et je lui mets la pression également. C'est ça, le business ».
Pendant ce temps, les joueurs grognent contre plusieurs décisions controversées d'Activision Blizzard pour faire plus d'argent : multiplication des services payants dans World of Warcraft (Blizzard envisagerait même de basculer d'un système d'abonnement mensuel vers un système free-to-play avec des micro-transactions et de la publicité), et suppression du mode LAN de Starcraft II et Diablo III (pour obliger les joueurs à passer par Battle.Net).

lundi 8 juin 2009

Conférence Sony de l’E3 : retour en force

logo E3 La fuite de la vidéo sur la PSP Go a évidemment assombri la présentation des nouveautés de Sony, néanmoins quelques  surprises étaient au rendez-vous.

Sony PSP Go

Du côté portable, Sony a bien confirmé les caractéristiques du « secret le moins bien gardé de l’E3 » dixit Kaz Hirai, le président de Sony Computer Entertainment, c'est-à-dire de sa nouvelle console portable. La PSP Go, dont le nom de code est PSP-N1000, sera commercialisée le 1er octobre prochain aux USA et en Europe à respectivement 249,99 $ et 249,99 €, avant d’être lancée au Japon le 1er novembre a 26.800 ¥. En Europe, elle sera disponible en noir ou en blanc. Etant donné l’absence de lecteur UMD, tous les jeux PSP seront désormais édités sur les 2 supports : UMD et online. Pour l’occasion, le catalogue vidéo du Playstation Network sera enrichi suite à des accords avec Showtime, G4 et TNT. Des applications similaires à MediaTo Go qui permettent de synchroniser les contenus entre les PSP et les PC sont prévues, telles que SenseMe Channel, qui crée des playlists selon les habitudes d'écoute de l’utilisateur. En outre, pour encourager les studios à produire des jeux PSP, Sony a réduit le prix du SDK de 80 %. Les jeux ne sont pas en reste : l’arlésienne Gran Turismo Mobile va enfin arriver, et même plus vite que prévu, puisqu’il est annoncé dès le lancement de la console. Le traitre Konami, après le coup porté à Sony suite à la fin de l’exclusivité de la série Metal Gear Solid sur Playstation, a tenté de se rattraper avec l’annonce de Metal Gear Solid : Peace Walker sur PSP, tandis que Capcom annonçait  Resident Evil Portable. Enfin, de nouvelles images de LittleBigPlanet et du prochain Jak & Daxter ont été montrées.

Concernant les ventes de consoles en général, Sony a fièrement déclaré avoir vendu 22 millions de PS3, tandis que les ventes de PS2 en 2008 ont dépassé les ventes totales de consoles HD.

Cote PS3, les grosses annonces se sont succédées : Uncharted 2 : Among Thieves (fin 2009), M.A.G. (fin 2009), ModNation Racers (2010), Agent (2010), Final Fantasy XIV (2010), The Last Guardian (2010), Gran Turismo 5 (2010) et God of War III (2010).

Sony Motion Controller

Enfin, la conférence s’est achevée sur la présentation de (ridicules) contrôleurs de type WiiMote, coiffées d'une boule lumineuse, et dotées de la reconnaissance de mouvements dans l'espace grâce à la compatibilité avec la caméra numérique PlayStation Eye. Il fait office de joystick mais peut également simuler des objets qui sont alors rendus à l’écran avec le personnage. La démonstration semblait néanmoins peu aboutie.
Sony a le temps de perfectionner la chose : ce Motion Controller est prévu qu'au printemps 2010. ll aura fort à faire face à la solution Natal de Microsoft...

Mise à jour du 14 juin 2009 : Sony envisagerait de proposer un programme pour ceux qui ont déjà acquis une collection de jeux en UMD afin d'y jouer sur la PSP Go. Des détails sur cette solution seront prochainement disponibles.

lundi 1 juin 2009

Une fuite confirme l’arrivée d’une nouvelle console portable chez Sony, la PSP Go!

L’effet de surprise est complètement raté pour Sony. Alors que ce dernier devait dévoiler la nouvelle PSP Go ! à l’ouverture du salon E3 ce 2 juin, une fuite malheureuse (l’interview vidéo du directeur marketing hardware de SCEA par le magazine online Qore dévoilée prématurément et diffusée sur YouTube) vient confirmer les rumeurs qui circulaient depuis quelques mois.

La PSP Go! n’est en effet pas vraiment surprenante, puisque presque toutes ses caractéristiques étaient déjà connues. Dotée d’une taille réduite et  plus légère de 43 % que la PSP-3000 (110 g contre 190 g, à comparer aux 218g pour la DS Lite), la PSP Go! possède un écran coulissant 3,8", ce qui lui donne un air d’iPhone une fois replié. Elle ressemble d'ailleurs comme deux gouttes d'eau au Sony Mylo 2. L’autre nouveauté est l’absence de lecteur UMD et la présence interne de 16 Go de mémoire Flash, puisque les jeux (ainsi que des films et de la musique) seront exclusivement disponibles en ligne sur le Playstation Network, à la manière de l’actuel App Store d’Apple. Une centaine de jeux seront disponibles au lancement (dont quelques nouveautés, la vidéo évoque ainsi Gran Turismo Mobile,  un nouvel épisode de Jak et Daxter, ainsi qu’un futur Metal Gear Solid, et montre Little Big Planet qui était déjà annoncé) et un service de location serait en outre proposé. Un slot Memory Stick Micro devrait être présent. Enfin, outre le WiFi, la PSP Go! sera compatible Bluetooth, probablement pour ajouter des accessoires.


Inutile de dire que l’initiative de Sony est déjà très critiquée : incompatible avec les PSP actuelles (car pas d’UMD), ne pouvant rivaliser avec l’iPod Touch et la Nintendo DSi (écran non tactile et absence d’accéléromètre et d’APN), ni avec l’iPhone (pas de fonctions de téléphonie), et dotée d’un design plutôt moche et surtout d’un unique pad analogique plutôt mal placé. Sans compter que la disparition de l’UMD (qui n’était certes pas une grande idée) pour miser sur un marché exclusivement dématérialisé est extrêmement risqué, car le marché de l’occasion est encore très vivace. Seule une baisse de prix permettrait à Sony de remporter son pari, mais connaissant la politique tarifaire de la société, ce n’est pas gagné. D’autant que d’autres concurrents se profilent à l’horizon, comme Microsoft et son Zune HD…

La PSP Go! sera disponible cet automne à un prix encore inconnu, mais (au cas où…) la PSP-3000 sera encore commercialisée en parallèle.

lundi 4 mai 2009

Bientôt une PSP sans UMD ?

Selon 1Up, Sony devrait dévoiler en juin lors du salon E3 la nouvelle PSP, nommée PSP Go!, qui serait commercialisée en septembre au Japon, puis en octobre/novembre aux USA et en Europe. Proposée en 2 versions (avec 8 ou 16 Go d'espace de stockage interne), elle serait enfin débarrassée du lecteur UMD (ce qui est confirmé par la multiplication des titres uniquement disponibles en ligne aux USA, comme Patapon 2 et Fate/Unlimited Codes) et serait dotée d'un écran coulissant. Elle ne serait toujours pas équipée d'un second joystick. 1Up affirme en outre (ce qui va à l'encontre des autres rumeurs) que l'écran serait tactile, et que la console intègrerait un APN. On murmure également qu'elle supporterait les mémoires Memory Stick HG-Micro. Enfin, si l'on en croit le site, une centaine de nouveaux titres serait disponible sur le Playstation Store au lancement, dont le vaporware Gran Turismo Mobile...

jeudi 21 août 2008

Sony annonce officiellement la PSP-3000 ainsi qu'une PS3 de 160 Go (MAJ)

Sony a confirmé lors de la Game Convention 2008 l'information parue dans la précédente newsletter : une troisième version de la console portable PSP est sur le point de débarquer. Deux nouveautés sont annoncées : d'une part, comme prévu, un microphone situé à côté des boutons de volume, et d'autre part un écran LCD amélioré, traité contre les reflets pour être utilisable à la lumière du soleil, apportant plus d'intensité lumineuse et augmentant le nombre de couleurs. D'un point de vue esthétique, on peut également noter que le bouton Home a été remplacé par un bouton Playstation. La PSP-3000 sera lancée en Europe le 15 octobre prochain, à 199 € avec un jeu. Huit packs seront proposés. Dans le même temps, les stocks de PSP Slim&Lite seront vidés, en proposant la console à 169 € (le prix reste donc inchangé).
Sony a également profité de l'occasion pour annoncer une nouvelle PS3 dotée d'un disque dur de 160 Go (et incompatible avec les jeux PS2), qui sera lancé en novembre en Europe pour 449 € (et aux USA pour 499 $, mais avec en plus les jeux Drake : Uncharted Fortune et PAIN à télécharger sur le PlayStation Network.
Enfin, Sony a dévoilé Vidzone, un nouveau service gratuit de streaming de vidéos et de musiques, qui sera accessible par la PS3 (et par la PSP via la fonction Remote Play de la PS3).

Mise à jour du 22 août 2008 : Dans un communiqué de presse, Sony a dévoilé une autre nouveauté concernant la PSP-3000 : la sortie vidéo permettra enfin aux TV non HD d'afficher les jeux PSP.

jeudi 12 juin 2008

Sony et Canal + lancent la VOD pour PSP

C'est le 18 juin prochain que Sony et Canal+ lanceront le service de VoD CanalPlay pour la PSP. A l'occasion de ce lancement, un nouveau pack regroupant une PSP, une Memory Stick de 8 Go et 3 films à télécharger sera commercialisé pour 249,99 €. La PSP blanche, récemment disponible, est par ailleurs dotée d'un sticker avec une offre supplémentaire : une Memory Stick de 4 Go et un film à télécharger pour 30 € (en plus de la console).
Dans un premier temps, il sera nécessaire de télécharger les films depuis un PC, avant de les transférer vers la console. A terme, Sony envisage de permettre directement le téléchargement d'un film sur la PSP via WiFi. Si le prix de la location reste le même (4,99 € par film), le service CanalPlay pour PSP est toutefois plus restreint : seuls 200 films et séries (sur les 2500 disponibles sur PC) seront accessibles, car Canal+ est dans l'obligation de renégocier les droits pour ce service qui n'était pas prévu à l'origine. Plus gênant, alors que CanalPlay autorise en principe la conservation d'un film pendant 30 jours, cette durée sur PSP est restreinte à 48 heures, ce qui est contradictoire avec l'usage mobile de la console.
Enfin, Sony envisage de porter le service CanalPlay sur la PS3.

- page 1 de 6