C’est un geste fort que Google, Microsoft, Verisign, IBM et Yahoo viennent d’envoyer au marché des services web. Les cinq entreprises viennent en effet de rejoindre le conseil d’administration de la fondation OpenID (déjà composé de Vidoop, Six Apart, Sxip Identity, Wikia et NetMesh), chargée du standard d’identification sécurisée et d’authentification OpenID 2.0. Pour rappel, ce système permet à plusieurs sites et services web d’offrir une uniformisation et un partage des informations de connexion, l’un deux assurant l’identification de l’utilisateur auprès des plus de 10.000 autres sites compatibles.