Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Windows 7

Fil des billets

vendredi 31 juillet 2009

Windows 7 : la version RTM est déjà compromise (MAJ)

Le piratage d'une nouvelle version de Windows est souvent très rapide, les hackers profitant de la longue phase de bêta-test pour trouver le moyen d'activer le logiciel en contournant les mécanismes de sécurité de Microsoft. Mais il est autrement plus délicat de réussir l'activation sans que l'astuce ne soit rapidement invalidée par Windows Genuine Advantage via Windows Update.

Pour Windows 7, Microsoft a toutefois pris le risque de reconduire le mécanisme d'activation de Vista, qui est pourtant très bien connu des pirates (seule la signature du bios a légèrement évolué avec la SLIC 2.1 intégrant le Windows Marker). Et ce qui devait arriver est arrivé : un groupe chinois a réussi à dérober une image OEM de Windows 7 destinée à Lenovo et en a extrait un certificat maitre (OEM-SLP Master Product Key). Grâce à lui, les pirates sont désormais en mesure de rendre « genuine » n'importe quelle version OEM de Windows 7 Ultimate, sans que Microsoft ne puisse y faire quoi que ce soit. Cette méthode est très identique à celle qui avait été utilisée pour contourner la protection WGA de Vista. Bien évidemment, la diffusion de la version pirate est désormais massive sur les réseaux P2P, et de nombreux petits logiciels ont fait leur apparition dans le but de simplifier l’activation illégale la version RTM du nouveau système.

Cette nouvelle affaire est-elle une déconvenue pour la firme de Redmond ? Apparemment non, un représentant de l’éditeur interrogé par Betanews s'est en effet félicité de l'engouement provoqué par le nouveau système : « Nous sommes heureux que les utilisateurs soient impatients de commencer à se servir de Windows 7 ». Il indique quand même que ces versions sont illégales et souvent dotées de malwares...
Voilà qui nous rappelle néanmoins les paroles de Bill Gates, qui avait affirmé il y a quelques années que « Quitte à ce que les gens piratent des logiciels, autant que ce soient les nôtres ».

Il faut rappeler que presque toutes les build de Windows 7 ont été publiées sur Internet, et la version RTM est même apparue plusieurs jours avant l'annonce officielle. De très nombreuses versions ont été diffusées depuis (version retail, OEM, kit de pré installation, packs de langues, versions 32 et 64 bits…). Et pourtant, Microsoft ne semble prendre aucune action pour limiter les fuites. Serait-il donc prêt à tout, et même à fermer les yeux sur le piratage, pour imposer Windows 7 et faire oublier Vista ?

Mise à jour du 2 août 2009 : Sans surprise, Microsoft a blacklisté la clé de Lenovo et va lui en fournir une nouvelle. Les activations pirates seront donc détectées par WGA. Néanmoins, rappelons que la procédure d'activation illégale s'effectue de manière offline et Windows est donc reconnu comme 'genuine' tant qu’il n'accède pas au service d'authentification.

Mise à jour du 9 août 2009 : La version RTM est désormais disponible pour les abonnés à TechNet, MSDN et Software Assurance (en version anglaise). https://msdn.microsoft.com/fr-fr/subscriptions/securedownloads/default.aspx
D'autre part, Microsoft a mis en ligne la version Release Candidate pour le "XP Mode" de Windows 7, permettant d'accéder en virtualisation (avec Virtual PC) à Windows XP SP3. Cette nouvelle version permet aux applications XP de supporter les Jump Lists de Windows 7, améliore la gestion des périphériques USB et intègre un didacticiel. Une version française est disponible. http://www.microsoft.com/windows/virtual-pc/download.aspx
Côté tarifs, Microsoft a dévoilé aux USA le prix du pack familial (3 Home Premium pour 149,99 $) et pour le Windows Anytime Upgrade (79,99 $ pour une migration de la version Starter à la version Home Premium, 89,99 $ pour la migration de la version Home Premium à la version professionnelle, et 139,99 $ pour la migration de la version Home Premium à la Ultimate). Pour le moment, seul le service Windows Anytime Upgrade a été confirmé pour la France. http://windowsteamblog.com/blogs/windows7/archive/2009/07/31/windows-anytime-upgrade-and-family-pack-pricing.aspx
Notez que le processus d'upgrade d'une version à l'autre de Windows 7 s'avère bien plus complexe que prévu (il sera par exemple impossible de mettre à jour un Windows 7 Home Premium vers un Windows 7 Professional). Il semble qu'il soit nécessaire de partir très souvent de zéro, un tableau détaillé de migration a donc été publié pour éclaircir la situation. http://mossblog.allthingsd.com/files/2009/08/windows-upgrade-chart.png
Enfin, le développement du futur Windows 8, qui est annoncé pour 2012, semble en bonne voie. L'éditeur est ainsi en train de recruter une équipe de testeurs sur ce projet. Il devrait s'agir d'une refonte bien plus poussée du système d'exploitation : « Pour la prochaine version de Windows nous retravaillerons des fonctionnalités essentielles notamment avec la prise en charge de grappes de serveurs et la réplication de données à sens unique. Nous reverrons également le noyau principal afin d'optimiser considérablement les performances. Aussi nous effectuerons bientôt des optimisations majeures pour Windows 8, au sein duquel nous intégrerons des fonctionnalités innovantes qui révolutionneront l'accès aux fichiers dans les filiales sur un serveur central ».

mardi 14 juillet 2009

Microsoft lance déjà les soldes sur Windows 7 (MAJ 4)

Microsoft a dévoilé les tarifs de son futur système d’exploitation. 4 phases ont ainsi été définies.

- Depuis le 26 juin dernier, et jusqu’au 31 janvier 2010, tous les acheteurs de PC dotés de Windows Vista ou les acheteurs de la version boite de Vista (uniquement pour les versions Familiale Premium, Professionnelle et Intégrale) pourront bénéficier gratuitement de Windows 7 dès sa sortie le 22 octobre prochain (hormis les frais de port et les éventuels frais de traitement). http://www.microsoft.com/france/windows/7/acheter/mise-a-niveau-windows-7.aspx

- La seconde phase est inédite puisqu’il s’agit d’une opération promotionnelle qui débute ce 15 juillet pour s’achever le 14 août prochain. Il va être possible de précommander Windows 7 édition Familiale Premium et Windows 7 édition Professionnelle, respectivement au prix public conseillé de 49,99 € et 109,99 € (ce qui plutôt bon marché pour des systèmes d’exploitation Microsoft complets hors version OEM). Cette offre est toutefois limitée à 3 commandes par foyer, et limitée dans toute la France à seulement… 76.000 exemplaires (Microsoft explique en effet vouloir récompenser les bêta-testeurs français… alors que les bêta-testeurs américains obtiennent le logiciel gratuitement). L’opération devrait vraisemblablement s’arrêter bien avant la date prévue, dès l’épuisement des stocks (une telle opération s’est ainsi achevée en quelques heures au Japon). Notez au passage que les boites de Windows 7 contiendront les versions 32 et 64 bits, et ne seront disponibles que le 22 octobre.
Les précommandes seront possibles sur le Microsoft Store, ainsi que sur des sites partenaires (RueDuCommerce, LDLC, Pixmania, Fnac, Surcouf, Amazon, Materiel.net, CDiscount et Grosbill). http://www.microsoft.com/france/windows/7/acheter/pre-commande-windows-7.aspx 

- La troisième phase démarrera le 22 octobre prochain pour s’achever fin décembre. Les prix de lancement des versions Familiale Premium, Professionnelle et Intégrale ont ainsi été fixés à respectivement 119,99 €, 285 € et 299 €.

- Enfin, à partir de 2010, ces mêmes versions seront commercialisées respectivement à 199,99 €, 309 € et 319 €. Par rapport à Windows Vista, seule la version Familiale Premium est moins chère de 80 €, les autres restant aux mêmes tarifs. On remarquera au passage que Microsoft continue de gonfler ses tarifs en Europe, puisque les prix des licences y sont de 40 à 100 % plus élevés qu’aux USA.

Certains revendeurs américains ont déjà affiché un pack familial de Windows 7 (contenant 3 licences), référencé à 136,95 $.

Notez que suite aux menaces de la Commission européenne, les versions commercialisées en Europe seront les versions « Windows 7 E », donc dépourvues d’Internet Explorer 8 (il faudra donc se procurer auparavant un navigateur Internet, car il sera difficile d’en télécharger un sans navigateur intégré…). C’est d’ailleurs pour cette raison que Microsoft ne proposera pas de version mise à jour de Windows 7 en Europe pour le lancement, alignant donc le prix des versions complètes de ceux des mises à jour.

Au passage, une nouvelle build de Windows 7 vient de faire son apparition sur Internet. La build 7600 serait, selon les premières rumeurs, la RTM, ce qui laisse augurer d’une annonce lors de la Microsoft Worldwide Partner Conference de la Nouvelle-Orléans qui vient de débuter et qui s’achèvera le 16 juillet prochain.
Pour les récents possesseurs de netbooks, dotés de Windows XP (et qui ne peuvent donc bénéficier de la garantie technologique de Microsoft pour obtenir Windows 7 gratuitement), notez que Microsoft réfléchirait à la possibilité de commercialiser Windows 7 sur une clé USB.

Côté entreprises, malgré les retours positifs qui accompagnent la version release candidate du système, les directeurs informatiques restent sceptiques. Ainsi, selon une étude de Script Logic, environ  60 % d’entre eux n’ont aucune intention de migrer vers Windows 7. Seuls 5,4 % l’envisagent dès cette année, alors que 34 % envisage une mise à jour d’ici fin 2010. Or, fin 2010, un nouveau système d’exploitation made in Google sera disponible… ce qui sera l’objet d’un prochain article.

Mise à jour du 14 juillet 2009 : Microsoft vient d'expliquer sur le blog de Windows 7 que la version RTM sera annoncée durant la seconde quinzaine de juillet, le temps de finaliser l'ensemble des traductions du système. http://windowsteamblog.com/blogs/windows7/archive/2009/07/13/update-on-windows-7-rtm.aspx

Mise à jour du 15 juillet 2009 : Seul Amazon a finalement proposé dès minuit la pré-réservation de Windows 7. Inutile de dire que le stock disponible a été écoulé en quelques dizaines de minutes seulement. De son côté, le Microsoft Store n'a même pas réussi à proposer le moindre exemplaire, puisqu'il est tombé en panne dès minuit et ceci pendant plusieurs heures. Mais le meilleur reste encore Materiel.net, qui avait ouvert par erreur les réservations dès le 26 juin dernier, et qui a donc placé les pré-commandes déjà enregistrées en attente de confirmation...

Mise à jour du 16 juillet 2009 : Sans surprise, la pénurie organisée par Microsoft a fait son effet : les sites de vente en ligne qui ont ouvert les réservations au cours de la journée du 15 juillet ont été littéralement dévalisés en quelques minutes. La pénurie a été quasi-totale au bout de 24 heures. Au moment où j'écris cet article, on ne trouve plus en ligne que quelques exemplaires de l'édition Professionnelle sur le Microsoft Store (qui est resté saturé une grande partie de la journée, ce qui semble très curieux pour un éditeur de logiciels serveurs...), et quelques exemplaires des deux versions sur le site de Carrefour Online, qui devraient rapidement disparaitre. Si vous désirez encore réserver un exemplaire, il semble que l'on en trouve toujours dans les grandes surfaces et les chaines de magasins spécialisés, qui sont listées sur le site de Microsoft (lien ci-dessus).

Mise à jour du 26 juillet 2009 : Voici 3 informations supplémentaires pour compléter cet article :
- Pré-commande : Tous les exemplaires n'ont pas encore été écoulés, les sites remettant régulièrement en ligne une poignée d'exemplaires suite à des annulations de commandes. En outre, le site de Conforama semble encore posséder un stock de coupons. D'autre part, il semble qu'il n'y a pas eu la ruée dans les boutiques, où l'on trouve toujours des coupons de réservation.
- Windows 7 est officiellement RTM : Il s'agit de la build 7600.16385, compilée le 13 juillet dernier. Déjà disponible pour les OEM, elle sera mise en ligne pour les clients MSDN et Technet le 6 août prochain en version anglaise (puis le 7 août pour les clients Software Assurance, le 16 août pour les membres du Partner Program Gold, le 23 août pour les clients Microsoft Action Pack, et le 1er septembre pour les autres clients de licence en volume). Les packs de langues sont attendus pour le 1er octobre. Enfin, le grand public devra patienter jusqu'au lancement commercial, le 22 octobre prochain. Bien évidemment, cette version circule déjà sur les réseaux P2P... Notez que Windows Server 2008 R2 a également obtenu le statut RTM.
- Windows 7 proposera le choix du navigateur Internet : Ultime surprise, Microsoft a finalement cédé devant la Commission Européenne. L'éditeur a en effet accepté la proposition d'Opera, c'est-à-dire l'affichage d'un « Brower Ballot », un écran de sélection du navigateur. Les navigateurs proposés devront répondre à 3 contraintes : avoir une part de marché d'au moins 0,5 % en Europe, être dans le top 10 des navigateurs en Europe, et être encore supporté par son éditeur. Ce sont donc 5 navigateurs qui seront proposés : Internet Explorer, Chrome, Firefox, Opera et Safari. En cas de choix différent d'Internet Explorer, le navigateur de Microsoft sera désactivé et l'utilisateur sera dirigé vers le téléchargement du navigateur alternatif. Enfin, l'écran de sélection devrait être mis à jour tous les 6 mois suite à l'étude d'un cabinet d'analystes indépendant choisi par Microsoft et la Commission. L'écran sera intégré via Windows Update aux éditions européennes de Windows XP, Vista et 7. Si l'enquête de la Commission se poursuit, celle-ci a déjà accueilli favorablement la nouvelle proposition de Microsoft. http://www.microsoft.com/presspass/press/2009/jul09/07-24statement.mspx

mercredi 6 mai 2009

Windows 7 Release Candidate 1 est disponible en téléchargement

Comme prévu, Microsoft propose à tous les internautes de télécharger gratuitement la version RC1 de son nouveau système d’exploitation, Windows 7 (édition Intégrale), en versions 32 et 64 bits, et dans 5 langues (allemand, espagnol, anglais, français et japonais). La configuration minimum est la suivante : processeur 32 bits ou 64 bits à 1 GHz, 1 Go de RAM (2 Go pour la version 64 bits), 16 Go d'espace disque (20 Go pour la version 64 bits), et une carte graphique compatible DirectX 9 avec pilotes WDDM 1.0 (ATI et nVidia propose déjà des pilotes adaptés, les Catalyst 9.4 et les GeForce 185.81). Afin de faire oublier l’échec de Vista et inciter les utilisateurs à migrer vers cette version, Windows 7 RC1 est utilisable jusqu’en juin 2010, mais des restrictions d’utilisation se déclencheront toutefois à partir de mars 2010 (le système s’arrêtera toutes les 2 heures). Il faut souligner que pour éviter un engorgement du site, Windows 7 RC1 sera disponible en téléchargement jusqu’en juillet 2009, et le nombre de clés d’activation délivrées n’aura pas de limite. http://www.microsoft.com/windows/windows-7/download.aspx

Les fonctionnalités des précédentes versions beta sont toujours là : nouvelle barre des tâches « Superbar » (plus grande qu’avec Vista, faisant office de barre de lancement, affichant des prévisualisations à plusieurs niveaux et des listes déroulantes ou « jump lists », et simplifiant la zone de notification), gadgets pouvant être placés n’importe où sur le bureau, retour des thèmes de bureau, fonction Aero Shake (pour nettoyer rapidement le bureau des diverses fenêtres), fonction Aero Snap (permettant de placer facilement 2 fenêtres côte à côte), apparition de bibliothèques thématiques dans l’Explorer (avec également des liens vers les disques et clés USB), support natif de divers formats audio et vidéo (Windows Media, MPEG2, H.264, VC1, MJPEG, DV, ACC-LC, AAC-HE, DivX, MPEG4, ASP, Quicktime, MP4, AVI, 3GP, AVCHD, M4A et DVR-MS), support TNT dans Windows Media Center, Windows Media Player 12, Internet Explorer 8 intégré dans le système (chaque onglet apparait lorsque l’on survole l’icône du navigateur dans la barre des tâches), Windows Touch (support des écrans tactiles, avec manipulation de l’interface et reconnaissance d’écriture), DirectX 11, accélération 2D avec les drivers WDDM 1.1, support des SSD, compatibilité Bluetooth 2.1, simplification du centre réseau et partage, moteur de recherche local Windows Search 4.0, un centre d’activité numérique Device Stage…

Les nouveautés de cette version sont nombreuses : barre des tâches plus réactive et avec de nouveaux effets et une navigation facilitée, support des écrans multitouch pour Windows Touch, possibilité de désactiver Internet Explorer 8, fonction de recherche Windows Search pouvant fonctionner sur un réseau, fonction Remote Media Streaming (partage de médias, permettant de consulter une vidéo à distance en streaming), fonction BitLocker to Go (extension de l’outil de cryptage BitLocker aux clés USB et disques externes), fonction DirectAccess (accès à distance sans VPN reposant sur IPv6 et IPSec), Autorun USB désactivé, suppression de Windows Live (qui peut être installé avec le pack Windows Live Essentials), renforcement de la sécurité du panneau de configuration de l’UAC, et présence d’un mode de virtualisation Windows XP (nécessitant un processeur compatible AMD-V ou Intel VT-x ainsi que 2 Go de mémoire) dont le téléchargement est proposé séparément (il nécessite Virtual PC 2007 et Windows Virtual XP, qui est un XP SP3 complet). Ce mode est plutôt bluffant tellement l’intégration est réussie (il est par exemple possible d’afficher Windows 7 et Windows XP sur 2 écrans séparés).

Les premiers tests sont probants : même une configuration modeste arrive à faire tourner correctement le système (il fonctionne sans trop de souci sur les netbooks). Windows 7 RC1 est en outre particulièrement stable et semble plus performant que Vista, en particulier au niveau du démarrage et de la copie de fichiers, ainsi qu’au niveau de l’occupation mémoire (30 % en moins). D’autre part, les alertes récurrentes d’UAC, particulièrement crispantes, ont enfin disparu. Enfin, la compatibilité ascendante semble plutôt bonne. Notez que Microsoft a mis en place un site pour vérifier la compatibilité des produits avec son nouveau système : http://www.microsoft.com/france/windows/windows7/compatibilite/default.aspx

Enfin, Windows 7 devrait être disponible en 9 versions (contre 6 pour XP) : une version 32 bits nommée Starter (très limitée car ne pouvant lancer que 3 applications simultanément hors Explorer et utilitaires Windows, avec des fonctions réseaux réduites, ne disposant pas du codec MPEG2 – donc pas de DVD dans Windows Media Player – et dont le fond d’écran ne peut être changé) et des versions 32 bits et 64 bits de Familiale Basique (sans Aero), Familiale Premium, Professionnelle et Intégrale (cette dernière étant annoncé à environ 600 € en version boite).
Notez que Windows Vista, qui devait au départ être retiré du marché dès l’arrivée de Windows 7, pourrait finalement être commercialisé au moins jusqu’en janvier 2011 (soit 4 ans après son lancement). Le support des éditions Familiale Basique, Familiale Premium et Intégrale s’arrêtera dès le 10 avril 2012, tandis que Microsoft s’est engagé à maintenir le support des éditions Professionnelle et Entreprise sur une durée de 10 ans, soit jusqu'en 2017.