Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Yahoo

Fil des billets

lundi 3 août 2009

Microsoft et Yahoo! parviennent enfin à un accord pour unir leurs forces contre Google (MAJ)

Après plusieurs mois de négociations infructueuses, le feuilleton Yahoo-Microsoft arrive enfin à son terme. Plutôt que d'envisager un rachat du premier par le second, les deux nouveaux partenaires ont préféré mettre en commun leurs moyens pour une durée de 10 ans afin de créer des synergies dans le but de partir à l'assaut de leur ennemi commun, Google.

Concrètement, comment cela va-t-il fonctionner ?
Dans un premier temps, Yahoo va apporter l’ensemble de ses technologies de recherche à Microsoft, afin d'enrichir Bing.com qui deviendra dès lors le moteur de recherche exclusif sur son portail. Cette phase devrait prendre 24 mois. Yahoo va également prendre en charge la gestion des annonceurs pour les 2 groupes, en intégrant la plateforme Microsoft AdCenter à sa régie publicitaire (en abandonnant donc sa plateforme Panama).

Yahoo estime que l'opération lui fera économiser 700 millions de dollars par an, d’autant que Microsoft l’indemnisera en partageant une partie de ses revenus, et en lui payant le coût d’acquisition du trafic sur une base de 88 % des revenus générés par les recherches sur le site de Yahoo sur une durée de 5 ans.  En outre, Microsoft va garantir les revenus de son partenaire pour les 18 premiers mois après l’intégration de Bing, et ceci dans tous les pays. Il faut noter qu’une information a fuité suite à une présentation de Microsoft, qui indique que l’éditeur table sur une perte de 300 millions de dollars pendant les 2 premières années, ainsi que sur des coûts de transition de 600 à 700 millions de dollars, avant de pouvoir générer à nouveau des profits.

Les 2 groupes précisent que la vie privée des internautes sera respectée par cet accord. Seules les données nécessaires au bon fonctionnement du moteur de recherche seront partagées, les informations confidentielles du profil des utilisateurs ne seront pas échangées. Chaque société continuera d’opérer ses différents services (e.mail, messagerie instantanée…) de manière indépendante.

Si pour les analystes le rapprochement des 2 sociétés est une bonne idée, la manière compliquée dont elle est effectuée laisse songeur. Un simple rachat de Yahoo aurait été nettement plus efficace... Et le résultat de l’alliance face à Google reste incertain. Par exemple, si les API de Yahoo comme SearchMonkey et BOSS (Build your Own Search Service) sont abandonnés (ce qui n’a pour le moment pas été confirmé), nul doute que les développeurs vont très vite se tourner vers ceux de Google…Rappelons également que l’audience du moteur Google est très élevée aux USA selon Comscore (65 % des recherches), loin devant Yahoo (19,6 %) et Bing (8,4 %). Et dans le reste du monde, Yahoo et Bing sont presque inexistants, puisque la part de marché de Google dépasse allègrement les 80 voire 90 % dans certains pays.

L’opération reste néanmoins une victoire pour Microsoft, qui met la main sur le flux de requêtes que génère Yahoo pour enrichir son moteur de recherche, sans pour cela avoir besoin de racheter la société. Quant à Yahoo, il ne lui reste plus rien à défendre, si ce n’est son activité de messagerie. Les actionnaires de Yahoo ne s’y sont pas trompés, puisque le cours de l’action a chuté de 12 % suite à l’annonce (il s’était déjà effondré de 52 % depuis le retrait de l’offre de rachat de Microsoft).

L’opération a été soumise aux autorités de régulation américaine et européenne, la réponse n’est pas attendue avant début 2010. Enfin, un site spécial a été mis en place pour l’occasion : http://www.choicevalueinnovation.com/

Mise à jour du 9 août 2009 : Quelques détails supplémentaires ont été dévoilés. Si Microsoft reversera 88 % des revenus publicitaires à Yahoo pendant 5 ans, cette part pourra augmenter pour passer à 90 % pendant les 5 années suivantes, voire même à 93 % su Microsoft souhaite récupérer l'exclusivité sur la vente de publicités sur ses propres sites. Néanmoins, si Yahoo ne veut pas céder l'exclusivité, le reversement chute à 83 %.
D'autre part, Microsoft va verser 50 millions de dollars par an pendant 3 ans pour couvrir les frais de la transition, et l'éditeur va récupérer 400 employés de Yahoo chargés du moteur de recherche. Enfin, plusieurs portes de sortie sont offertes à Yahoo, en particulier si le revenu moyen de recherche tombe sous un certain pourcentage de celui de Google, si leur part de marché cumulé chute ou si Microsoft cède son activité de recherche sur Internet.

mercredi 19 novembre 2008

Jerry Yang quitte Yahoo

Sans surprise, après avoir tenté en vain de faire revenir Microsoft à la table des négociations pour un éventuel rachat, le PDG de Yahoo!, Jerry Yang, a décidé de donner sa démission. Il laisse la société dans un piteux état : forte concurrence de Google et de Microsoft, échec de l'accord publicitaire avec Google, chute de 64 % des bénéfices au troisième trimestre, suppression de 1400 postes (soit 10 % des effectifs) d'ici fin 2008, prévision du chiffre d'affaires 2008 en baisse, cours de l'action divisé par 3 en quelques semaines... Rappelons qu'il y a seulement quelques mois, Microsoft proposait près de 50 milliards de dollars pour s'en emparer... Seul point positif à mettre au profit de Yang : la mise en chantier du plan Yahoo! Open Strategy, visant à abandonner le concept de portail en ouvrant ses interfaces de programmation afin d'accueillir des applications tierces.

Le conseil d'administration de Yahoo! cherche désormais son successeur. Parmi les pistes évoquées, on parle de Sue Decker (présidente de Yahoo! en charge de la stratégie), Dan Rosensweig (ancien directeur de Yahoo!) et John Miller (ancien directeur d'AOL).

vendredi 7 novembre 2008

Rien ne va plus pour Yahoo : abandonné par Google, sa dernière chance reste Microsoft (mis à jour le 8 novembre 2008)

Jerry Yang a opéré un retournement éclair de veste en quelques heures. Google a en effet annoncé mercredi qu'il mettait un terme à l'accord de partenariat sur la recherche sponsorisée passé avec Yahoo en juin dernier, suite à l'annonce de la position défavorable des services antitrust du département américain de la Justice, indiquant qu'ils s'opposeraient à l'accord entre les 2 sociétés pour préserver la concurrence sur le marché de la publicité sur Internet. Or cet accord était stratégique pour Yahoo : il lui avait permis de mettre un terme aux velléités de Microsoft qui cherchait à l'avaler, tout en lui permettant de porter sa marge brute d'autofinancement annuelle de 250 à 450 millions de dollars pour son prochain exercice annuel.

Jeudi, Jerry Yang, le PDG de Yahoo, a déclaré : « A ce jour, je dois dire que la meilleure chose à  faire pour Microsoft est d'acheter Yahoo. Je ne pense pas que c'est une mauvaise idée du tout ». Rappelons qu'il tenait des propos tout-à-fait contraires il y a seulement quelques mois, lorsque Microsoft lui faisait une proposition de rachat de 44,6 milliards de dollars (33 $ par action). Seulement voilà, la crise financière est passée par là, et depuis la valeur boursière de Yahoo a dégringolé de 40 %, avec désormais un titre à 13,95 $ seulement. Selon Yang, « Au juste prix, quel que soit le prix, nous sommes disposés à vendre l'entreprise ». Les actionnaires de Yahoo, qui reprochait au PDG d'avoir été trop gourmand jusqu'à faire capoter les négociations avec l'éditeur de Redmond (il réclamait 37 $ par action), risquent fort d'être maintenant très énervés... Reste à savoir si Microsoft souhaite encore racheter Yahoo, même à un prix bradé.

Mise à jour du 8 novembre 2008 : réponse cinglante de Steve Ballmer aux propos de Jerry Yang : « Nous avons fait une offre, suivie d'une autre. À l'évidence, Yahoo ne souhaitait pas que nous le rachetions [...] Nous avons à un moment évoqué un partenariat autour de l'activité de moteur de recherche, et non publicitaire. Cela n'a pas marché non plus [...] Nous ne souhaitons plus revenir en arrière pour réexaminer une acquisition. Honnêtement, je ne vois aucune raison pour qu'ils le fassent aussi. Ils ont refusé notre offre de 33 $ par action, alors passons à autre chose ». Suite à ces propos, l'action de Yahoo a de nouveau dévissé pour atteindre 12,20 $. L'avenir du site est donc sombre. Pour preuve, Yahoo! multiplie les plans de licenciement, et ferme un à un tous ses réseaux sociaux : Mash, puis Yahoo Live et dernièrement Kickstart.

samedi 14 juin 2008

Yahoo écarte définitivement tout accord avec Microsoft, et se rapproche de Google

Sans surprise, Yahoo! a définitivement mis un terme aux discussions menées avec Microsoft dans l'optique d'un accord. En effet, Microsoft n'est plus intéressé par la totalité de la société, mais uniquement par le rachat de l'activité moteur de recherche de son concurrent, ce qui est bien évidemment catégoriquement refusé par la direction de Yahoo!, qui considère cette activité comme stratégique pour l'avenir de la société. Cette décision a fait à nouveau perdre 10 % au cours de l'action Yahoo!
En conséquence, Yahoo! a décidé de prolonger pour 4 ans l'accord passé avec Google afin d'afficher sur les versions américaines et canadiennes de son moteur de recherche les publicités AdSense. L'accord reste toutefois non exclusif, et il pourra être étendu jusqu'à 10 ans si besoin. Cet accord devrait rapporter à Yahoo! environ 800 millions de dollars par an. Enfin, Yahoo! et Google se sont engagés à rendre interopérables leurs services de messagerie instantanée (Google Talk et Yahoo! Messenger).
Notez que les 2 groupes rassemblent 75 % des recherches sur Internet, et 50 % des recettes mondiales de la publicité en ligne. C'est pourquoi Microsoft a réagi en affirmant que l'accord entre Google et Yahoo était anticoncurrentiel.

mardi 13 mai 2008

Internet en bref - 12 mai 2008

- Afin de contrer un concurrent, qu’y a-t-il de mieux que d’utiliser ses propres outils ? Pendant plusieurs heures, MSN Messenger et Windows Live Messenger ont bloqué l’envoi de liens vers des vidéos YouTube. Microsoft a depuis apporté une correction, en expliquant qu’il s’agissait d’un bug… http://messengersays.spaces.live.com/Blog/cns!5B410F7FD930829E!35340.entry
- Alice indique avoir bien reçu 3 offres pour son rachat, démentant donc l’information du Figaro sur le désistement de Neuf Cegetel.
- Après l’annonce d’une promotion sur l’offre CanalSat « Librement » (10 € par mois), Free va proposer du 16 au 26 mai une seconde promotion : l’accès gratuit aux 6 chaines de Canal+ Le Bouquet pour tous ses abonnés ADSL (qui ont accès au service Freebox TV).
- Microsoft WorldWide Telescope, le concurrent de Google Sky, devrait être disponible fin mai.
- MySpace lance MySpace Data Availability, une initiative afin de permettre la mise à jour d’un profil et de contenus entre plusieurs réseaux sociaux en une seule opération.
- Yahoo! teste actuellement une nouvelle version du moteur d’affichage de son moteur de recherche, nommé Glue Pages, qui agrège plusieurs types de contenus (pages web, images, actualités, blogs, vidéos…).
- Time Warner a annoncé un accord avec le site communautaire Last.fm pour enrichir les contenus d’AOL Radio, qui sera déployé en Europe dans les prochains mois. Le service est déjà disponible en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

vendredi 9 mai 2008

Software en bref - 9 mai 2008

- Id Software a annoncé que Doom 4 était en préparation.
- Le MMORPG Ragnarok Online est désormais accessible gratuitement dans une version qui possède néanmoins quelques limitations imposées.
- Le studio russe Avalon Style a acquis une licence du moteur Unreal Engine 3 auprès d'Epic, pour un futur jeu de course.
- Rockstar a annoncé que GTA IV a été vendu à 3,6 millions d’exemplaires le jour de sa sortie, et plus de 6 millions la première semaine de commercialisation, ce qui en fait le plus gros lancement de l’histoire des jeux vidéo.
- NVidia a mis en ligne les drivers GeForce Release (ex-Forceware) 175.16 beta pour Windows XP et Vista (32 et 64 bits). Ils apportent le support des nouveaux nForce 7xxa et GeForce 8x00. Ils apportent en outre la compatibilité avec les fonctions Hybrid SLI (GeForce Boost et HybridPower), et améliore la compatibilité en SLI. Ils supportent les GeForce 6-7-8-9 (XP et Vista). Notez que les GeForce FX ne sont (uniquement pour XP).
- La version beta 3.0 de Yahoo! Go est disponible pour Windows Mobile. Outre un nouveau design, elle améliore la fonction OneSearch, et supporte les widgets MySpace et eBay.

mercredi 7 mai 2008

Internet en bref - 7 mai 2008

- Darty rafraichit sa DartyBox. La nouvelle version, fabriquée par Bewan, intègre le WiFi 802.11g, 4 ports Ethernet, et 2 prises USB. Seuls les nouveaux abonnés pourront en bénéficier. D’autre part, le service de télévision Premium (avec magnétoscope numérique) est désormais proposé en option pour 5 € par mois. Le dépôt de garantie du décodeur passe de 75 € à 49 €. Enfin, Darty devrait supprimer l’option concernant la seconde ligne téléphonique.
- Selon Le Figaro, Neuf Cegetel n’aurait pas déposé de dossier concernant le rachat d’Alice, qui serait donc convoité uniquement par Free et Numericable.
- Le nombre de numéros de téléphone portables portés entre opérateurs est en hausse de 16,6 % au premier trimestre 2008, avec 305.000 numéros. Mais cette opération ne profite pas aux opérateurs MVNO, puisque leur croissance n’est que de 2,7 % dans le même temps (leur part de marché est donc de 4,98 %).
- Selon l’ARCEP, 27,4 % des abonnés à la téléphonie fixe utilisent la VoIP, soit une hausse de 64 % en un an.
- La police a interpellé 4 français et un tunisien, qui sont soupçonnés d’avoir orchestré un détournement d’une vingtaine de comptes Paypal suite à une arnaque par phishing. Les comptes ont été utilisés pour acheter du matériel sur plusieurs sites de vente en ligne (CDiscount, Pixmania…).
- Gandi a mis en ligne une version bêta de son service d’hébergement Gandi Flex, qui permet de planifier l'augmentation des capacités de calcul, de mémoire et de débit à tout moment de la journée, de la semaine, du mois ou de l'année.
- Yahoo se rapproche de McAfee en intégrant les alertes SiteAdvisor dans les résultats de son moteur de recherche, permettant de prévenir les internautes si des sites sont potentiellement dangereux (spyware, virus, spam, phishing…). Google propose déjà ce type d’alertes depuis de nombreux mois.
- Jerry Yang, le CEO de Yahoo !, qui semblait si confiant suite à l’abandon de Microsoft de son OPA, semble avoir perdu de son aplomb dans une interview mené par Reuters. Il indique ainsi que Microsoft avait quitté la table des négociations alors que Yahoo cherchait un terrain d’entente, et il indique que « s'ils ont quelque chose de nouveau à dire nous serons ouverts... Je suis plus que disposé à écouter ». Pendant ce temps, les plus importants actionnaires de Yahoo ! menacent de porter l’affaire devant les tribunaux.
- Microsoft a ajouté à son service Zune Marketplace plus de 800 épisodes de séries TV de Comedy Central, FUNanimation, MTV, NBC, Nickelodeon, SciFI Channel, Starz, Turner Broadcasting, UFC et VH1. Chaque épisode coûte 1,99 $. Le service comptait déjà 4500 clips vidéo et 3,5 millions de chansons. D’autre part, le portail zune.net s’enrichit d’une partie communautaire. Enfin, un nouveau firmware est disponible pour les Zune, permettant la synchronisation de plusieurs baladeurs en une seule fois, la génération automatique de playlists, la navigation dans les vidéos, l’édition des informations d’un titre, la gestion des titres…
- Voilà de quoi faire peur à la RIAA. Après que plusieurs groupes de musique ai mis en ligne quelques titres gratuitement, le groupe Nine Inch Nails franchit une nouvelle étape en proposant gratuitement en téléchargement son prochain album, nommé « The Slip », sous licence Creative Commons. Il faut noter que ce n’est pas leur première expérience dans le domaine, puisque le groupe avait offert le premier album de la série des 4 albums Ghost.  http://dl.nin.com/theslip/signup
- La CNIL, le FDI, l’Afnic et l’ISOC France militent actuellement pour la création d’un Forum européen sur la Gouvernance d’Internet (FGI), afin de coordonner les efforts des pays européens dans le cadre des interventions qui auront lieu au prochain Forum international sur la Gouvernance d’Internet, prévu en décembre prochain en Inde.

mardi 6 mai 2008

Software en bref - 6 mai 2008

- Microsoft déconseille désormais l’installation du Service Pack 3 de Windows XP présent sur ses propres serveurs Windows Update, en attendant la correction ayant bloqué sa sortie.
- Mandriva a renouvelé son contrat avec l’éducation nationale, permettant des remises allant jusqu’à 60 % sur les versions commerciales du système pour les personnels administratifs et les enseignants. Des services gratuits d’accompagnement et de formation seront proposés.
- Sun a dévoilé la version open source de Solaris, nommée OpenSolaris.
- Microsoft propose en téléchargement la version alpha de Popfly Game Creator, destiné à créer des jeux en ligne (avec Silverlight) sans nécessiter d’écrire une seule ligne de code. http://www.popfly.com/Home.aspx
- Valve a mis en ligne le SDK de Steamworks, permettant d’intégrer dans un jeu des éléments communautaires et une mise à jour automatique. https://partner.steamgames.com/
- Microsoft lance Expression Studio 2.0, la nouvelle version de sa suite de développement web et de création graphique, qui dispose d’une nouvelle interface, le support du PHP et de Photoshop, l’ajout de Silverlight.
- Le logiciel de virtualisation Virtualbox, désormais propriété de Sun, vient d’arriver en version 1.6, et est pour la première fois disponible pour MacOS X et Solaris.
- Ono est un plugin pour Azureus, permettant d’augmenter les transferts d’environ 31 %. Il utilise une méthode proche du P4P, en privilégiant les connexions proches (la proximité est évaluée avec des réseaux de distribution de contenus comme Akamai). http://www.aqualab.cs.northwestern.edu/projects/Ono.html
- La douteuse tactique d’Apple pour diffuser son navigateur Internet Safari (le proposer en même temps que la mise à jour automatique de Quicktime et d’iTunes) semble avoir fonctionné, puisque sa part de marché sur PC vient de tripler, passant de 0,07 % à 0,21 %. Notez que suite au tollé déclenché par cette manœuvre, Apple a revu son logiciel de mise à jour, en distinguant les mises à jour des logiciels installés et les logiciels complémentaires.
- Yahoo vient de lancer la version beta 2008.4.18.1 de son logiciel de messagerie instantanée Yahoo Messenger, qui est destinée pour la première fois à Windows Vista.

- page 1 de 4