Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - iPhone

Fil des billets

mardi 9 juin 2009

WWDC 2009 : un Apple sans surprise

Apple iPhone 3G S Il semble désormais loin le temps ou la keynote de Steve Jobs à l’inauguration de la Worldwide Developers Conference (WWDC) attirait tous les regards pour découvrir les incroyables nouveautés de la firme à la pomme. L’édition de cette année, présentée par Phil Schiller en l’absence du gourou, a en effet été vide de toute surprise, puisqu’elle n’a confirmé que les dernières rumeurs qui circulaient sur le net.

En premier lieu, Apple a confirmé une remise à jour de ses portables :
- nouveaux MacBook Pro 15" (écran avec rendu amélioré des couleurs, batterie inamovible, autonomie de 7 heures, suppression du slot ExpressCard et ajout d’un slot SD), processeur Intel Core 2 Duo 2,53/2,66/2,8 GHz, 4 Go de DDR3, HD de 250/320/500 Go, chipset GeForce 9400M (parfois accompagné d’un GPU GeForce 9600M GT), pour un prix compris entre 1699 $ et 2299 $. Un modèle avec processeur Core 2 Duo 3,06 GHz est également prévu.
- nouveau MacBook 17" avec Core 2 Duo 2,8 GHz, 4 Go de mémoire, HD 500 Go, GeForce 9400M, GeForce 9600M GT et slot ExpressCard, pour 2499 $
- nouveaux MacBook 13,3" (qui deviennent des « MacBook Pro » d’entrée de gamme, ce qui va compliquer un peu la gamme), avec Core 2 Duo 2,26/2,53 GHz, 2 ou 4 Go de mémoire, GeForce 9400M, HD 160/250 Go, slot SD, Firewire 800 (qui fait donc son grand retour) et un prix compris entre 1199 et 1499 $
- nouveaux MacBook Air avec Core 2 Duo 1,86 ou 2,13 GHz, à 1499 $ (avec HD) ou 1799 $ (version SSD).

MacOS X 10.6 « Snow Leopard » a également fait une apparition, et Phil Schiller en a souligné les optimisations qui y ont été apportées : installation 45 % plus rapide, poids en chute de 6 Go, Mail se chargeant 2,3 fois plus vite, un moteur Javascript 7,8 fois plus rapide que celui d’Internet Explorer, support de l’accélération matérielle d’OpenCL… Côté nouveautés, on peut citer des améliorations graphiques (défilement du contenu des piles, zoom sur les fenêtres d’Exposé…), un enrichissement de QuickTime X (nouvelle interface, streaming http, capture et partage de vidéo) ou encore le support de Microsoft Exchange 2007 dans Mail, iCal Spotlight et le carnet d’adresses. Le système (et une grande partie des applications) sont désormais totalement en 64 bits. MacOS X 10.6 sera lancé en septembre à 129 $ (199 $ pour le pack familial avec 5 licences), ou 29 $ en version mise à jour (49 $ pour le pack familial mis à jour). Apple a également annoncé la version finale de Safari 4, plus performant (+ 64 % pour la version 64 bits) et avec un score de 100 % au test Acid3.

Du côté de l’iPhone, le firmware 3.0 était mis en avant, avec sa centaine de nouveautés : copier-coller, saisie de message en mode paysage, support des MMS, 30 nouvelles langues, présence de Spotlight, logiciel de contrôle parental, partage de connexion Internet avec un ordinateur portable PC ou Mac en USB ou Bluetooth (ce qui ne devrait pas plaire aux opérateurs, même si Orange et SFR devraient proposer cette fonction), nouvelle version de Safari (avec streaming audio et vidéo, HTML5 et remplissage automatique de formulaire), location et achat de films via iTunes, application Find My Phone (pour retrouver un iPhone perdu et éventuellement effacer son contenu à distance via MobileMe ou envoyer un message à l’écran), système de notification en mode push… De nombreuses applications ont également été présentées : des jeux (comme Tower Defense), ScrollMotion (permettant d’avoir accès à 50 magazines, 170 quotidiens et un million d’e.book), et enfin le logiciel de navigation TomTom. Le firmware 3.0 sera disponible le 17 juin, il sera gratuit pour les possesseurs d’iPhone mais coutera 10 $ pour les possesseurs d’iPod Touch.

Enfin, et ce n’était plus une surprise, Apple a dévoilé un nouvel iPhone : l’iPhone 3G S (S comme Speed). Possédant un design identique à l’actuel iPhone, il possède des caractéristiques boostées (chargement des applications 2 fois plus rapide, Javascript plus réactif…) et un système matériel de chiffrement de données. Il supporte le standard HSDPA à 7,2 Mbits/s, ainsi que l’API OpenGL/ES 2.0, et est compatible avec le système Nike+. Il dispose (enfin !) d’un APN 3 Mpixels avec autofocus, mais reste hélas encore dépourvu de flash. Il pourra capturer des vidéos à 30 fps, et permettra de les partager sur YouTube ou MobileMe. Côté application, on peut noter la présence d’un logiciel de reconnaissance et de synthèse vocale, une fonction d’édition vidéo, et d’une boussole numérique.  Enfin, son autonomie a été augmentée, passant à 12H en 2G, 5H en 3G, 9H en WiFi, 30H en audio et 10H en vidéo. Comme prévu, il sera disponible ce 19 juin aux USA, en France, en Allemagne et au Canada, en versions noir et blanc, et 2 capacités seront proposées : 16 Go (199 $) et 32 Go (299 $). De son côté, l’iPhone 3G 8 Go passe à 99 $.

Mise à jour du 14 juin 2009 : L'iPhone 3G S sera lancé en France le 19 juin prochain chez Orange et The Phone House, tandis que SFR et Bouygues devront patienter jusqu'au 24 juin.

jeudi 18 décembre 2008

Orange perd l'exclusivité de l'iPhone

Coup de tonnerre chez Orange. Suite à la saisine de Bouygues Telecom, le Conseil de la concurrence a décidé de mettre immédiatement un terme à l’accord d’exclusivité signé entre Orange et Apple concernant l’iPhone, estimant que la durée excessive de cette exclusivité (5 ans) est « de nature à porter une atteinte grave et immédiate à la concurrence sur le marché des mobiles et aux consommateurs » (alors que ce secteur est déjà très peu concurrentiel). Selon la décision,  « l'injonction prononcée vise à ce que les produits iPhone ne soient plus exclusivement commercialisés par Orange mais puissent l'être par tout autre opérateur souhaitant bâtir une offre avec ce terminal ». En cas de sortie d’un nouveau modèle d’iPhone, l’exclusivité ne pourrait excéder une durée de 3 mois. Bouygues s’est évidemment félicité de cette décision concernant l’iPhone,  et « espère pouvoir le commercialiser dans les meilleurs délais ». De son côté, Orange a annoncé son intention de faire appel de la décision (qui n’est en principe pas suspensive) : « Orange rappelle que le lancement de l'iPhone en France repose sur un partenariat industriel pour lequel Orange a particulièrement investi. Il est d'ailleurs paradoxal que l'opérateur ayant le plus de retard dans le déploiement de son réseau 3G soit à l'initiative de cette plainte. On notera également qu'il lui a fallu attendre plus d'une année après le lancement de l'iPhone pour demander ces mesures conservatoires supposées urgentes et qui interviennent en pleine période commerciale de fin d'année. La décision de ce jour est grave. Elle remet profondément en cause l'économie du marché et notamment les partenariats entre opérateurs mobiles et constructeurs au service des consommateurs et de l'innovation ». Orange aurait déjà investi 86,5 millions d’euros au titre du partenariat avec Apple. Mais le Conseil n’a retenu qu’un montant de 16,5 millions d’euros en excluant les sommes reversées à Apple hors subvention, et a comparé ce chiffre avec les 222 millions d’euros de chiffres d’affaires générés en seulement trois mois et demi grâce à l’iPhone... D’autre part, Orange et Apple avait au cours de la procédure rappelé que d’autres accords d’exclusivité existaient, comme celui permettant à SFR d’être le seul à commercialiser le Blackberry Storm (mais le conseil a précisé que la durée de l’exclusivité devait rester raisonnable). http://www.conseil-concurrence.fr/user/standard.php?id_rub=255&id_article=1005

Il faut noter que la procédure du Conseil de la Concurrence a permis de faire jour sur certains points opaques de la politique d’Apple. Ainsi, la firme de Cupertino avait dans un premier temps tenté de trouver un accord avec Vodafone (et donc SFR en France) mais sans parvenir à le concrétiser. Orange était donc la solution alternative. D’autre part, à partir de fin 2009, Apple pourra mettre un terme à l’accord passé avec Orange, et pourra au bout de 2 ans supplémentaires mettre en place une action marketing destinée aux clients iPhone d’Orange pour les faire migrer vers un autre opérateur.
En contrepartie de l’exclusivité, Orange devait verser à Apple 30 % des sommes facturées aux clients iPhone, et rembourser 50 % des dépenses publicitaires d’Apple pour la promotion de l’iPhone (avec un plafond de 10 millions d’euros). L’opérateur ne pouvait en outre signer un accord équivalent avec un autre fabricant de smartphones. Depuis, le modèle économique a changé avec l’iPhone 3G, revenant à un système classique de partage de revenus (avec néanmoins un niveau minimum de subvention), tout en ouvrant la distribution à d’autres revendeurs (comme la Fnac ou PhoneHouse). Il faut enfin noter que ces derniers, pour obtenir le droit de distribuer l’iPhone 3G, ont une obligation contractuelle de générer 30 % de leurs revenus avec la vente... d’iPod ! « Ce type de contrat est totalement inhabituel. Aucun autre constructeur n'a mis en place un tel système de distribution sélective » selon un représentant de la Fnac.

mercredi 17 septembre 2008

Confirmation : Apple va développer ses propres processeurs ARM

Lors du rachat de PA Semiconductor par Apple en avril dernier, des rumeurs laissaient croire que la firme de Cupertino allait se lancer dans la fabrication d'un processeur ARM pour ses propres appareils mobiles. En juin dernier, lors d'un entretien avec un journaliste du New York Times, Steve Jobs avait en partie confirmé l'information en indiquant que « PA Semi va développer un système embarqué pour les prochains iPhones et iPods ». Aujourd'hui, l'information est à nouveau confirmée par une source indirecte : Wei-han Lien, un ancien responsable de PA Semi qui a depuis été embauché par Apple, a mis à jour son profil LinkedIn, en indiquant qu'il est le responsable de l'équipe architecture CPU ARM pour l'iPhone. On ne pouvait faire plus clair... Actuellement, le processeur embarqué serait d'origine Samsung. En contrôlant la fabrication des processeurs, Apple pourra optimiser ses appareils mobiles, par exemple en rajoutant un certain nombre de fonctions dans ses processeurs (un accéléromètre, un contrôleur pour l'écran tactile, ou encore un moteur graphique adapté) tout en réduisant la consommation.

mercredi 10 septembre 2008

Une nouvelle keynote sans surprise de Steve Jobs (MAJ)

« Les rumeurs sur ma mort sont largement exagérées ». C'est avec cette phrase que Steve Jobs a débuté sa keynote au Business Design Center de San Francisco, en référence à la bourde de Bloomberg qui avait publié par erreur sa nécrologie. Mais le Steve Jobs qui s'est présenté aux journalistes était particulièrement amaigri, ce qui risque de relancer les rumeurs sur son état de santé...

Pour en revenir aux annonces du jour, puisque la keynote s'intitulait "Let's Rock", on pouvait se douter qu'elle serait (hélas) exclusivement consacrée à l'iPod... Et toutes les nouveautés dévoilées par Apple avaient déjà annoncés sur Internet auparavant, il n'y a donc eu aucune surprise. Au programme, Apple lance iTunes 8, qui intègre une fonction Genius qui permet de créer automatiquement des listes de lecture dans un même style musical (au sein de sa propre bibliothèque et sur iTunes Store). Le système fonctionne également avec les films et les séries. Une nouvelle fonction nommée Browsing permet d'afficher différemment les pochettes. Apple a annoncé en outre que des films HD seront proposés à 2,99 $ (contre 1,99 $ pour les versions standards) sur iTunes Store. Pour l'occasion, NBC va de nouveau proposer ses séries en téléchargement.

Côté iPod, c'est la déferlante de nouveautés. L'iPod Classic 120 Go arrive pour 249 € (il remplace le modèle 160 Go qui n'a pas connu de succès, et se substitue au modèle 80 Go). Un nouvel iPod Nano de quatrième génération fait son apparition : écran plus grand et incurvé, finesse extrême (c'est l'iPod le plus fin commercialisé par Apple), accéléromètre intégré pour afficher automatiquement en mode paysage avec Coverflow, possibilité de passer aléatoirement les chansons en secouant le baladeur, mode Genius incorporé, et fonction dictaphone. Le nouvel iPod Nano est proposé à 149 € en version 8 Go et 199 € en version 16 Go. Steve Jobs insiste sur le côté écologique de ce nouvel iPod : recyclable, pas d'arsenic, de PVC ou de mercure... Son autonomie est de 24 heures en musique et 4 heures en vidéo. Enfin, il sera disponible en 9 couleurs. De son côté, l'iPod Touch adopte comme prévu le design de l'iPhone 3G, intègre la fonction "Nike+", la fonction Genius et un haut-parleur, et son prix est revu : 219 € pour la version 8 Go, contre 289 € et 379 € respectivement pour les versions 16 et 32 Go. Son autonomie est de 36 heures en musique et 6 heures en vidéo, et Apple place désormais ce baladeur comme une alternative à une console de jeu (plusieurs jeux 3D sont ainsi présentés). Enfin, Apple va proposer un casque doté d'une télécommande (29 $) et des écouteurs intra auriculaires avec télécommande (79 $), la télécommande ne fonctionnant qu'avec les nouveaux iPod.

Enfin, Steve Jobs a annoncé la disponibilité ce vendredi du firmware 2.1 de l'iPhone (gratuit pour l'iPhone, gratuit pour l'iPod Touch avec firmware 2.0, 9,95 $ sinon), corrigeant certains bugs (comme les interruptions d'appel), améliorant la gestion de la batterie, et améliorant la vitesse de stockage des titres depuis iTunes. Enfin, côté chiffres, Steve Jobs annonce que 100 millions d'applications ont été téléchargés sur l'App Store en 60 jours.

On notera que Microsoft avait annoncé peu avant la keynote de Steve Jobs une mise à jour de sa gamme de baladeurs Zune, avec des modèles 16 Go et 120 Go (respectivement à 199 $ et 249,99 $), une nouvelle couleur (bleu nuit), 2 jeux supplémentaires (Hexic et Texas Hold’em), l’accès à deux services de téléchargement de livres audios, l'accès à des recommandations, la possibilité de télécharger ou d’écouter de la musique en streaming via WiFi depuis le Zune MarketPlace, et la possibilité de tagguer une chanson entendue à la radio FM (intégrée dans le Zune) puis de l'acheter grâce au service Buy from FM.

Mise à jour du 12 septembre 2008 : Une petite surprise a été découverte dans l'iPod Touch de nouvelle génération. Il s'agit d'une puce Bluetooth d'origine Broadcom, compatible Bluetooth 2.1+EDR... mais malheureusement bridée au seul service "Nike+". Inutile donc de tenter de connecter un casque Bluetooth.

jeudi 26 juin 2008

Orange dévoile les tarifs de l'iPhone 3G

Sans surprise, Orange a annoncé qu'il subventionnera l'iPhone 3G d'Apple. Le modèle 8 Go sera proposé à 149 €, contre 199 € pour la version 16 Go, pour toute souscription à un forfait Orange Origami Star, First ou Jet, ou à un forfait Orange pour iPhone, facturé entre 49 et 149 € par mois pour un engagement de 24 mois (+ 4,5 € par mois pour un engagement de 12 mois), avec un accès Internet Edge/3G limité à 500 Mo de données échangées par mois. Avec un autre forfait Orange (sans engagement, ou bloqué), le tarif de l'iPhone 3G 8 Go passera à 199 (249 € pour le modèle 16 Go). Sans abonnement, l'iPhone 3G sera commercialisé à 509 € en version 8 Go et 609 € en version 16 Go (contre 649 € pour le premier iPhone).
D'autre part, Apple a confirmé que l'iPhone 3G sera commercialisé par d'autres distributeurs tels que Darty ou la Fnac (même si aucun accord n'a pour le moment été signé) ou d'autres revendeurs. Enfin, Orange fait un geste pour ceux qui ont acheté un iPhone de première génération avant le 12 juin 2008 : une réduction de 100 € sur le programme "Changer de mobile" avant le 31 octobre 2008 (avec un réengagement sur 24 mois), ce qui place l'iPhone 3G 8 Go à 99 €.
L'iPhone 3G sera disponible le 17 juillet.

vendredi 13 juin 2008

Orange brade l'iPhone EDGE

Alors qu'Orange n'a toujours pas annoncé le prix des futurs iPhone 3G, l'opérateur historique a décidé de se débarrasser le plus vite possible de son stock d'iPhone première génération, qui ne s'est finalement pas très bien vendu en France. Le modèle 8 Go est donc proposé à 99 €, tandis que la version 16 Go passe à 199 €, sous réserve de souscrire à un abonnement de 12 ou 24 mois (à partir de 49 € par mois).
Concernant le futur iPhone 3G, certains opérateurs annoncent déjà la couleur. Ainsi, l'opérateur britannique O2 avec sa filiale Carphone a décidé de subventionner totalement le nouveau smartphone d'Apple, en offrant le terminal en échange de la souscription d'un abonnement d'au moins 45 £ (57 €) par mois pour le modèle 8 Go et 75 £ (94 €) pour le modèle 16 Go. Pour un abonnement moins cher, l'iPhone 3G 8 Go sera proposé à 99 £ (136 €), contre 159 £ (200 €) pour le modèle 16 Go. En italie, Vodafone a dévoilé le tarif de l'iPhone 3G vendu nu, sans subvention opérateur : ce sera 499 € pour le modèle 8 Go, et 569 € pour le modèle 16 Go, soit 300 € de moins que la première génération.

mardi 10 juin 2008

Apple lance l'iPhone 3G... et oublie (encore) les Mac

Sans grande surprise, Steve Jobs a dévoilé ce lundi lors de sa keynote au WWDC 08 de San Francisco la nouvelle version de son smartphone, l'iPhone 3G. Semblable à la version précédente mis à part son dos en plastique (noir ou blanc selon la version) et d'une épaisseur encore plus réduite, elle dispose outre de la 3G d'une puce A-GPS intégrée, d'un système audio dont la qualité a été améliorée, d'une prise jack enfin standard, et de boutons en métal. Le reste est identique : écran 3,5" widescreen 480x320 en 163 dpi, un piètre APN 2 Mpixels incapable de réaliser la moindre vidéo, et toujours pas de caméra frontale pour faire de la visio... Côté autonomie, Apple a encore fait des miracles : 300 heures en veille, 10 heures en conversation 2G, 5 heures en conversation 3G, 5 à 6 heures en navigation Internet 3G, 7 heures en vidéo et 24 heures en audio.
La fonction 3G (compatible HSDPA, jusqu'à 7,2 Mbits/s) est annoncée comme étant extrêmement performante (36 % plus rapide qu'un Nokia N95 ou qu'un Treo 750, et 2,8 fois plus rapide que l'EDGE de l'iPhone). Elle permet d'avoir simultanément une conversation et une connexion data. Côté GPS, il sera possible de suivre en temps réel les déplacements d'une personne (évidemment consentante) disposant d'un iPhone 3G. Idéal pour surveiller ses enfants... si l'on ose leur offrir un iPhone ! Il sera également possible de se servir de l'iPhone 3G comme d'un GPS de voiture grâce à Google Maps... sauf que contrairement aux USA, la fonction infotrafic y est absente en France.
L'iPhone 3G sera disponible dès le 11 juillet dans 22 pays dont la France, et au total dans 70 pays dans les prochains mois. Mais Orange a démenti quelques minutes plus tard , indiquant que le lancement n'était prévu en France que le 17 juillet (les précommandes débuteront néanmoins en juin). Mais le plus étonnant reste son prix : 199 $ pour la version 8 Go (version noire), et 299 $ pour la version 16 Go (versions noires et blanches). Apple n'a pas évoqué la moindre modification du mode de rémunération de l'iPhone, alors qu'AT&T a révélé quelques heures plus tard que le partage de revenu avec Apple était effectivement abandonné. Les opérateurs vont donc désormais subventionner le smartphone, ce qui va entrainer une perte de revenus sur Apple, lequel devra compenser en proposant de nouveaux services. Les investisseurs n'ont pas vraiment apprécié, le cours de l'action Apple ayant chuté de près de 5 % au cours de la keynote, avant de revenir à une baisse de 2 %. Quoi qu'il en soit, ce nouveau tarif va attirer encore plus les acheteurs, alors que les 6 millions de personnes qui ont déboursé jusqu'à 750 € pour se procurer la première version de l'iPhone risquent d'être passablement échaudés... (mais le prix de la version désimlocké n'a toutefois pas encore été dévoilé).

L'iPhone et l'iPhone 3G seront équipés de la version 2.0 du firmware (dont la mise à jour sera gratuite début juillet pour les iPhone et payante - 9,95 $ - pour les iPod Touch). Cette nouvelle version supporte les documents iWorks (Pages, Numbers, Keynote), est compatible avec les documents MS Office (Word, Excel, PowerPoint), permet de manipuler plusieurs e.mails à la fois, permet de sauvegarder les images reçues, ajoute un mode scientifique à la calculatrice (en mode paysage), ajoute des fonctions de contrôle parental, et permet de gérer les langues asiatiques (avec reconnaissance de forme) et la bascule rapide d'une langue à une autre. Afin de sauvegarder la batterie, Apple a jugé que la méthode choisie par Microsoft avec son Windows Mobile (autorisation donnée aux applications tierces de tourner en tâche de fond) était mauvaise. Apple préfère faire appel à un service de push transitant par ses serveurs, un système de notification qui permettra à certaines applications (comme les logiciels de messagerie instantanée) d'exister.

Autre bonne nouvelle : Apple a décidé de répondre aux besoins des entreprises. Le firmware 2.0 prend en charge Microsoft Exchange, les VPN, les réseaux Cisco... Il permet également à l'iPhone de se synchroniser en un éclair avec le service remplaçant de .Mac, nommé MobileMe (facturé 99 $ par an pour 20 Go de stockage), qui offre d'une part un service de synchronisation bien meilleur qu'ActiveSync (renommé "ActiveStink" par Phil Schiller...), compatible PC et Mac, et qui propose d'autre part des services tels qu'un webmail très abouti, un service de push e.mail, contacts, calendrier, galerie photos et stockage (iDisk), le tout via un site qui sera disponible début juillet. MobileMe sera accessible gratuitement pendant 60 jours en période d'essai pour tous les acheteurs d'un iPhone.
Le firmware 2.0 permet en outre d'acheter ou de télécharger gratuitement des logiciels sur l'AppStore (via EDGE/3G pour les applications de moins de 10 Mo, via WiFi ou connecté à un PC ou un Mac pour les autres), le service étant annoncé dans 62 pays. Les applications seront protégées par le DRM FairPlay. Les éditeurs choisiront le tarif proposé, sachant qu'ils toucheront 70 % des revenus, et qu'ils n'auront aucun frais. Un service de déploiement ad-hoc permettant aux entreprises de déployer une application sur 100 iPhone au maximum va également être proposé.

Parmi les autres annonces d'Apple : 250.000 SDK ont été téléchargés, 25.000 personnes se sont inscrites à la phase de beta test payante dont 4000 admis, et de nombreux logiciels ont été présentés : des jeux (SuperMonkeyBall et Other Ocean de Sega, un RPG de Digital Legends, le jeu Enigma et le jeu de course CrowMag Rally de Pangea Software, avec l'iPhone qui simule le volant), eBay.app pour acheter et vendre sur le site d'enchères, le réseau social Loopt pour localiser ses amis, une version native de TypePad pour gérer son blog (Wordpress devrait également être supporté), le logiciel de musique CowMusic de l'éditeur Band, le service d'actualité Mobile News Network de Associated Press, un logiciel de MLB pour suivre le baseball, et des applications médicales.

Pour revoir le keynote, Apple a mis en ligne une vidéo : http://www.apple.com/quicktime/qtv/wwdc08/

La seule déception de cette soirée est l'absence totale d'information sur la gamme Macintosh et sur MacOS X. Néanmoins, un communiqué de presse publié par erreur par Apple Canada donne quelques informations sur la prochaine version 10.6 de MacOS X, surnommée « Snow Leopard ». Attendue d'ici un an, elle devrait être un peu plus optimisée puisqu'elle consommera moins de mémoire, et exploitera les GPU pour décharger le processeur de certaines tâches, grâce aux instructions OpenCL (Open Compunting Language). La taille limite mémoire théorique pour les applications sera augmentée pour atteindre 16 To. D'autre part, la nouvelle version du système d'Apple intègrera une technologie nommée « Grand Central » pour utiliser au mieux les processeurs multi-core.
Alors qu'OpenGL devrait être nettement amélioré, Apple a décidé de refondre complètement l'application QuickTime, qui sera relancée sous le nom QuickTime X. MacOS X 10.6 supportera nativement Microsoft Exchange 2007 avec Mail, iCal et Carnet d'adresses. Une nouvelle version de Safari sera intégrée, dotée d'un moteur Javascript qui serait jusqu'à 53 % plus performant.
Enfin, des rumeurs annoncent que cette version pourrait être exclusive à l'architecture Intel, pour abandonner définitivement les PowerPC.

mardi 13 mai 2008

hardware en bref - 12 mai 2008

- Intel a annoncé que les Celeron 220, Core 2 Extreme QX6800 et QX6850 ne seront plus livrés après mai 2009.
- AMD annonce de nouveaux Opteron (2344HE à 1,7 GHz, 2346HE à 1,8 GHz, 2347HE à 1,9 GHz), basés sur le stepping B3 du Barcelona.
- Hynix et ProMOS ont signé un accord pour produire en commun des modules DRAM en 54 nm.
- NVidia envisage de revoir ses lignes de produit afin de les rendre plus claires pour ses clients.
- Le futur graveur Serial ATA de Lite-On, le DH-4B1S, pourra graver les BD-R/RE en 4x/2x, les DVD+R/RW en 12x/8x, les DVD-R/RW en 12x/6x, les DVD±R DL en 8xn et les CD-R/RW en 40x/24x. Ce graveur sera commercialisé fin mai.
- Après LG, Sony et BenQ ont à leur tour annoncé pour la rentrée de futurs graveurs DVD 22x.
- Microsoft aurait commandé à IBM et TSMC une nouvelle version des composants de la Xbox360, pour une révision de la carte mère qui serait nommée Jasper (succédant à l’actuelle version Falcon). Elle exploiterait un CPU IBM PowerPC et un GPU ATI Xenos gravés en 65 nm, afin de réduire la consommation électrique et les coûts de production. Cette version serait prévue pour août 2008. Pour 2009, Microsoft préparerait une version Valhalla, fusionnant GPU et CPU 65 nm dans une seule puce.
- RIM a officialisé le Blackberry Bold (connu auparavant sous le nom Blackberry 9000). Les caractéristiques sont les suivantes : processeur Xscale PXA270 à 624 MHz, écran LCD non tactile 480x320, a-GPS, GSM/GPRS/EDGE/UMTS/HSDPA/Bluetooth 2.0/WiFi 802.11a/b/g, APN 2 Mpixels, slot microSD HC, 128 Mo de RAM, 1 Go de ROM, et clavier AZERTY. Il sera commercialisé cet été. http://www.blackberry.com/select/blackberrybold/
- Le Samsung SGH-i200, annoncé dans l’édition 368, vient d’apparaître sur le site d’Orange UK. http://shop.orange.co.uk/shop/show/talksharehandsets/small_business/samsung/all?offset=8
- La version beta du firmware 2.0 pour l’iPhone apporte quelques informations sur les prochaines annonces d’Apple. Ainsi, le service .Mac Mail d’Apple va prochainement proposer une fonction de push mail. La fonction 3G pourra être désactivée pour économiser la batterie.
- Le buzz marketing d’Apple pour le lancement de l’iPhone 3G est en marche. Les employés d’AT&T ont ainsi reçu un courrier leur demandant de ne pas prendre de congés entre 15 juin et le 12 juillet, sans raison. Ils avaient déjà reçu ce type de lettre juste avant le lancement du premier iPhone. D’autre part, l’iPhone serait en rupture de stock un peu partout (Apple Store, Carphone Warehouse, O2…).
- Apple a envoyé ses avocats chez HiPhone, pour le sommer de stopper les ventes de son clone d’iPhone.
- Apple va débourser entre 25 et 79 $ pour les 2,3 millions d’utilisateurs américains qui ont attaqué la société dans une procédure de class action, suite à la présence d’adaptateurs électriques défectueux fournis avec les Powerbook et les iBook. Apple va également verser 45 $ canadiens aux acheteurs des premiers iPod au Canada. Ils accusaient la société d’avoir menti lorsqu’elle affirmait que les baladeurs avaient une autonomie de 8 à 10 heures.
- Le projet de Microsoft pour concurrencer le XO de l’initiative OLPC sera nommé Fone+. Pour rappel, il se base sur un smartphone sous Windows Mobile, pouvant se connecter à un téléviseur.
- Le HP Mininote 2133, un concurrent de l’Eee PC, était fourni avec Windows Vista Basic, avec des résultats catastrophiques concernant les performances (d’autant plus qu’il utilise un processeur VIA C7-M). C’est pourquoi HP va lancer fin mai aux USA de nouvelles versions de son PC ultraportable avec Windows XP Pro.
- Best Buy, leader américain de la vente dans le domaine de l’informatique grand public, arrive en Europe. L’enseigne vient ainsi de racheter 50 % du capital de groupe « The Carphone Warehouse », actionnaire unique de l’enseigne ThePhoneHouse.

- page 1 de 3