Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - iPod

Fil des billets

mercredi 17 septembre 2008

Confirmation : Apple va développer ses propres processeurs ARM

Lors du rachat de PA Semiconductor par Apple en avril dernier, des rumeurs laissaient croire que la firme de Cupertino allait se lancer dans la fabrication d'un processeur ARM pour ses propres appareils mobiles. En juin dernier, lors d'un entretien avec un journaliste du New York Times, Steve Jobs avait en partie confirmé l'information en indiquant que « PA Semi va développer un système embarqué pour les prochains iPhones et iPods ». Aujourd'hui, l'information est à nouveau confirmée par une source indirecte : Wei-han Lien, un ancien responsable de PA Semi qui a depuis été embauché par Apple, a mis à jour son profil LinkedIn, en indiquant qu'il est le responsable de l'équipe architecture CPU ARM pour l'iPhone. On ne pouvait faire plus clair... Actuellement, le processeur embarqué serait d'origine Samsung. En contrôlant la fabrication des processeurs, Apple pourra optimiser ses appareils mobiles, par exemple en rajoutant un certain nombre de fonctions dans ses processeurs (un accéléromètre, un contrôleur pour l'écran tactile, ou encore un moteur graphique adapté) tout en réduisant la consommation.

mercredi 10 septembre 2008

Une nouvelle keynote sans surprise de Steve Jobs (MAJ)

« Les rumeurs sur ma mort sont largement exagérées ». C'est avec cette phrase que Steve Jobs a débuté sa keynote au Business Design Center de San Francisco, en référence à la bourde de Bloomberg qui avait publié par erreur sa nécrologie. Mais le Steve Jobs qui s'est présenté aux journalistes était particulièrement amaigri, ce qui risque de relancer les rumeurs sur son état de santé...

Pour en revenir aux annonces du jour, puisque la keynote s'intitulait "Let's Rock", on pouvait se douter qu'elle serait (hélas) exclusivement consacrée à l'iPod... Et toutes les nouveautés dévoilées par Apple avaient déjà annoncés sur Internet auparavant, il n'y a donc eu aucune surprise. Au programme, Apple lance iTunes 8, qui intègre une fonction Genius qui permet de créer automatiquement des listes de lecture dans un même style musical (au sein de sa propre bibliothèque et sur iTunes Store). Le système fonctionne également avec les films et les séries. Une nouvelle fonction nommée Browsing permet d'afficher différemment les pochettes. Apple a annoncé en outre que des films HD seront proposés à 2,99 $ (contre 1,99 $ pour les versions standards) sur iTunes Store. Pour l'occasion, NBC va de nouveau proposer ses séries en téléchargement.

Côté iPod, c'est la déferlante de nouveautés. L'iPod Classic 120 Go arrive pour 249 € (il remplace le modèle 160 Go qui n'a pas connu de succès, et se substitue au modèle 80 Go). Un nouvel iPod Nano de quatrième génération fait son apparition : écran plus grand et incurvé, finesse extrême (c'est l'iPod le plus fin commercialisé par Apple), accéléromètre intégré pour afficher automatiquement en mode paysage avec Coverflow, possibilité de passer aléatoirement les chansons en secouant le baladeur, mode Genius incorporé, et fonction dictaphone. Le nouvel iPod Nano est proposé à 149 € en version 8 Go et 199 € en version 16 Go. Steve Jobs insiste sur le côté écologique de ce nouvel iPod : recyclable, pas d'arsenic, de PVC ou de mercure... Son autonomie est de 24 heures en musique et 4 heures en vidéo. Enfin, il sera disponible en 9 couleurs. De son côté, l'iPod Touch adopte comme prévu le design de l'iPhone 3G, intègre la fonction "Nike+", la fonction Genius et un haut-parleur, et son prix est revu : 219 € pour la version 8 Go, contre 289 € et 379 € respectivement pour les versions 16 et 32 Go. Son autonomie est de 36 heures en musique et 6 heures en vidéo, et Apple place désormais ce baladeur comme une alternative à une console de jeu (plusieurs jeux 3D sont ainsi présentés). Enfin, Apple va proposer un casque doté d'une télécommande (29 $) et des écouteurs intra auriculaires avec télécommande (79 $), la télécommande ne fonctionnant qu'avec les nouveaux iPod.

Enfin, Steve Jobs a annoncé la disponibilité ce vendredi du firmware 2.1 de l'iPhone (gratuit pour l'iPhone, gratuit pour l'iPod Touch avec firmware 2.0, 9,95 $ sinon), corrigeant certains bugs (comme les interruptions d'appel), améliorant la gestion de la batterie, et améliorant la vitesse de stockage des titres depuis iTunes. Enfin, côté chiffres, Steve Jobs annonce que 100 millions d'applications ont été téléchargés sur l'App Store en 60 jours.

On notera que Microsoft avait annoncé peu avant la keynote de Steve Jobs une mise à jour de sa gamme de baladeurs Zune, avec des modèles 16 Go et 120 Go (respectivement à 199 $ et 249,99 $), une nouvelle couleur (bleu nuit), 2 jeux supplémentaires (Hexic et Texas Hold’em), l’accès à deux services de téléchargement de livres audios, l'accès à des recommandations, la possibilité de télécharger ou d’écouter de la musique en streaming via WiFi depuis le Zune MarketPlace, et la possibilité de tagguer une chanson entendue à la radio FM (intégrée dans le Zune) puis de l'acheter grâce au service Buy from FM.

Mise à jour du 12 septembre 2008 : Une petite surprise a été découverte dans l'iPod Touch de nouvelle génération. Il s'agit d'une puce Bluetooth d'origine Broadcom, compatible Bluetooth 2.1+EDR... mais malheureusement bridée au seul service "Nike+". Inutile donc de tenter de connecter un casque Bluetooth.

mardi 9 septembre 2008

Apple reconnait officiellement qu'il n'est pas l'inventeur de l'iPod

Burst.com a attaqué Apple pour violation de 4 brevets liés à l'iPod, et demande donc un reversement d'une partie des profits générés grâce à ce baladeur. Pour se disculper, Apple a fait appel à Kane Kramer, un ingénieur anglais de 52 ans, en lui attribuant la paternité de ces idées, et donc la paternité de l'iPod. En effet, Kramer avait fait breveter en 1979 le concept de lecteur numérique, nommé IXI, qui était un appareil de la taille d'une carte de crédit, doté d'un écran et d'un pavé de contrôle, et capable de stocker 3,5 minutes de musique. Malheureusement, Kramer n'avait pas réussi à trouver les fonds nécessaires pour renouveler son brevet, qui est donc tombé dans le domaine public en 1988. On sait ce qu'il en est advenu depuis...
Ironie du sort, Apple a attendu 2007 pour reconnaitre s'être inspiré des travaux de Kramer, et a engagé depuis ce dernier comme consultant. Mais Apple ne lui a jamais versé de royalties, la société s'est en effet contenté de lui offrir un iPod... qu'il a cassé après 8 mois d'utilisation.