Le Blog de NewsLetterOnline.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - nVidia

Fil des billets

mardi 13 octobre 2009

Chipsets nVidia : le chant du cygne du nForce ?

La plainte d'Intel contre nVidia pour violation de sa propriété intellectuelle concernant le bus QPI des processeurs Nehalem semble avoir eu son effet : nVidia vient ainsi d'annoncer l'arrêt de tout investissement et donc de tout développement de nouveaux produits dans sa division chipset.
La plainte faisait suite à l'annonce en août dernier d'un futur chipset nForce MCP99 pour les processeurs Nehalem (Core i5 et Core  i7) début 2010, annonce qui était une véritable provocation, puisqu’Intel avait dénoncé dès février dernier l'accord de licence le liant à nVidia depuis 2004, qui permettait à ce dernier de fabriquer des chipsets pour les processeurs Core 2 Duo et Atom, tandis qu'Intel obtenait en échange le droit d'exploiter les brevets de son concurrent pour ses solutions graphiques. NVidia considérait que cet accord lui permettait de créer des chipsets pour les Nehalem, ce que réfutait Intel qui avait choisi dès lors de saisir la justice. Visiblement, nVidia ne semble désormais plus très confiant sur l'issue du procès, et préfère jouer la prudence. Mais cette décision risque de peser lourdement sur ses comptes, car certains clients importants tels qu'Apple risquent de fuir vers la concurrence (en particulier lors de la disponibilité du chipset Arrandale d'Intel, prévu début 2010). Notez que l'activité chipset de nVidia représente actuellement environ 30 % de son chiffre d'affaires.

Dans le même temps, nVidia a annoncé l'abandon de sa gamme de chipsets pour plateforme AMD, devant le volume ridicule de ventes de ces modèles, et ceci à cause d'une demande jugée trop faible (pourtant, le chipset MCP61 pour AMD reste l'une des plus grosses réussites de sa gamme en terme de ventes). Par ailleurs, AMD l'empêche - tout comme Intel - de commercialiser des chipsets pour les nouvelles générations de processeurs.

Si la société perd son procès face à Intel, va-t-on assister à la fin de la gamme nForce ? Non répond nVidia, car la firme connait un succès avec sa plateforme Ion pour Atom (chipset MCP79) et ses chipsets pour portable (GeForce 9400M). NVidia promet même « d'impressionnantes innovations » pour les plateformes Atom et Core 2. Mais cette déclaration cache difficile l’embarras du constructeur pour le futur. Les conséquences de l’abandon du support des futurs CPU pourraient être bien plus grandes que prévu. Par exemple, comment réussir à imposer une technologie telle que le SLI sans pouvoir maitriser la plateforme ? Et surtout, comment concurrencer Intel et AMD sur le marché des solutions graphiques intégrées aux chipsets et prochainement aux processeurs ?

jeudi 18 juin 2009

NVidia dévoile de nouveaux GPU mobiles compatibles DirectX 10.1 (MAJ)

nVidiaPour rattraper son retard sur AMD, nVidia a annoncé l’arrivée prochaine de GPU mobiles gravés en 40 nm, les GT215, GT216 et GT218. Si peu de détails ont été dévoilés, les quelques informations qui ont été fournies confirment un changement d’architecture. En effet, ces GPU sont enfin compatibles DirectX 10.1 et certains supportent la GDDR5. Cinq modèles seront commercialisés :

GeForce GTS 260M : 1 Go de GDDR5 128 bits, 96 unités de calcul, 550/1375/1800 MHz, TDP de 38 W
GeForce GTS 250M : 1 Go de GDDR5 128 bits, 96 unités de calcul, 500/1250/1600 MHz, TDP de 28 W
GeForce GT 240M : 1 Go de GDDR3 128 bits, 48 unités de calcul, 550/1210/800 MHz, TDP de 23 W
GeForce GT 230M : 1 Go de GDDR3 128 bits, 48 unités de calcul, 500/1100/800 MHz, TDP de 23 W
GeForce G210M : 512 Mo de GDDR3 64 bits, 16 unités de calcul, 625/1500/800 MHz, TDP de 14 W

Si les performances semblent proches de la gamme actuelle (la GeForce GTS 250M semble par exemple équivalente a la GeForce 9800M GT), leur consommation est en revanche en forte baisse (TDP de 28 W pour la GeForce GTS 250M contre 65 W pour la GeForce 9800M GT).
Ces nouveaux GPU sont attendus pour la rentrée.

Mise à jour du 26 juillet 2009 : NVidia va également proposer d'ici octobre des GPU 40 nm pour les PC de bureau. Dans un premier temps, ce seront des GPU d'entrée de gamme pour cartes low profile : le GeForce G210 (GT218, 512 Mo de GDDR3 64 bits, 16 unités de calcul, 589/1402/500 MHz, TDP de 30,5 W, 35 $) et le GeForce GT 220 (GT216, 1 Go de GDDR3 128 bits, 48 unités de calcul, 615/1355/790 MHz, 60 $). Ils remplacent respectivement les GeForce 9400 et GeForce 9500 GT. Ils supportent les technologies PureVideo HD VP3, DX Compute, OpenGL 3.1, OpenCL, Cuda et PhysX. Ils sont également compatibles DirectX 10.1 (alors que nVidia a toujours refusé de soutenir la dernière version de l'API de Microsoft, contrairement à AMD. Le G210 devrait être réservé au marché OEM, et intègre une spécificité particulière : il sera en mesure de véhiculer un flux audio LPCM 7.1 vers le port HDMI, comme sur la série Radeon HD 4000. Jusqu'à aujourd'hui, cette possibilité était offerte par nVidia uniquement avec les solutions graphiques intégrées GeForce 8200/8300/9300/9400. Enfin, on murmure qu'un GT230 pourrait débarquer en décembre.

mercredi 17 décembre 2008

La roadmap GPU du premier trimestre 2009 de nVidia dévoilée

Pour combattre AMD et ses Radeon HD 4000, nVidia va proposer en janvier 2009 des cartes graphiques basées sur des versions 55 nm du GT200, lequel sera doté de 240 stream processors et de 80 unités de textures. Le GeForce GTX 285 sera ainsi une solution mono GPU cadencée à 648/1242 MHz (1476 MHz pour les shaders), avec 1 Go de GDDR3, et qui devrait être un peu plus puissante que le GeForce GTX 280, tout en consommant moins. Le GeForce GTX 295 sera une solution dual GPU, accompagnée par 2x896 Mo de mémoire interfacée en 448 bits. Selon les premiers tests, ses performances seraient 25 % supérieures à celles du Radeon HD 4870 X2 avec  Call Of Duty - World at War, Far Cry 2 et Left 4 Dead, seraient identiques avec Fallout 3, et doubleraient sous Dead Space. Côté consommation, la solution de nVidia serait de 15 à 20 watts plus économe que la solution d’AMD. Les premières cartes devraient être dévoilées au CES 2009.
Enfin, durant le premier trimestre 2009, nVidia devrait lancer sa nouvelle gamme de GPU, nommée GT300. Gravées en 55 nm, les premières puces pourraient être dévoilées au CeBIT.

vendredi 29 août 2008

Le chipset Intel X58 sera compatible CrossFire X... et SLI !

Depuis qu'AMD a accepté que tous les chipsets Intel soient compatibles CrossFire X, la pression augmentait chez nVidia, qui restait immobile en refusant toute possibilité de vente de sa licence SLI pour promouvoir ses cartes mères (il proposait néanmoins une solution hardware avec un chip nForce 200 connecté en PCI Express x16, une solution toutefois trop onéreuse). Or nVidia n'a toujours pas décroché la licence QPI, qui lui permettrait de proposer un chipset compatible avec les processeurs Core i7. Donc, pour éviter d'être marginalisé, nVidia vient de mettre en place un processus de vente de licence et de certification SLI, qui ne pourra être utilisée qu'avec le chipset X58. Il ne sera plus nécessaire pour les fabricants de cartes mère d'installer un chip nForce 200, sauf pour disposer de 3 ou 4 liens PCI Express x16. Plusieurs configurations seront donc possibles (2, 3 ou 4 GPU), mais elles nécessiteront une certification de la carte mère, qui imposera un marqueur placé dans le bios.
Il faudra désormais observer si nVidia a obtenu une compensation d'Intel pour ouvrir (légèrement) sa technologie. Par exemple si un chipset nForce compatible Core i7 est annoncé...

vendredi 22 août 2008

IDF 2008 : Menaces sur les technologies SLI et CrossFire

Depuis qu'ils ont ajouté à leurs cartes graphiques des fonctionnalités de multiGPU, nVidia et AMD tentent de verrouiller le marché en refusant d'ouvrir leurs technologies propriétaires SLI et CrossFire, dans l'espoir de pouvoir vendre plus de cartes mères. Malgré quelques tentatives récentes d'ouverture, la situation reste figée.
La situation pourrait bien évoluer rapidement. En effet, lors de l'Intel Developer 2008, une société nommée LucidLogix (dont Intel Capital est un des principaux investisseurs) a dévoilé une technologie MultiGPU universelle, nommée Lucid Hydra Engine. Il s'agit d'un contrôleur PCI Express permettant l'utilisation simultanée de 2 cartes graphiques (éventuellement de marque, de génération et de puissance différentes). LucidLogix a développé un pilote qui s'installe entre les drivers graphiques et l'API graphique (par exemple DirectX 10) capable de gérer cette architecture, en répartissant les opérations de rendu entre les 2 cartes. Une démonstration était effectuée sur le stand de la société, avec 2 cartes GeForce GTX 260, sans lien SLI, et le rendu était parfait. Selon LucidLogix, le gain de performance avec l'ajout d'une seconde carte graphique serait linéaire.
Face à cette menace, AMD et nVidia vont devoir agir rapidement : les premiers produits de LucidLogix sont annoncés pour début 2009.

mardi 17 juin 2008

NVidia dévoile ses nouveaux GPU haut de gamme : les GeForce GTX 260 et 280

Après avoir mis en avant des solutions graphiques dual GPU (telle que le GeForce 9800 GX2), nVidia propose enfin une nouvelle solution graphique haut de gamme mono GPU : le GT200. Il s'agit du plus gros GPU jamais fabriqué, puisqu'il contient 1,4 milliards de transistors. Gravé en 65 nm par TSMC, la puce dispose d'un die de 600 mm², soit environ 100 mm² de plus que le G80, un véritable tour de force qui explique en partie le retard du GT200.

Dérivé de l'architecture du GeForce 8, le GT200 possède 2 partitions supplémentaires (soit 10 au total), un multiprocesseur supplémentaire par partition (soit 3 au total par partition) et 2 fois plus de registres par multiprocesseur (soit 16384 par multiprocesseur), afin de diminuer les limitations rencontrées avec le G80. En outre, chaque multiprocesseur se voit adjoindre un composant FMAD 64 bits, pour supporter la précision de calcul FPU sur 64 bits. Quelques petites optimisations ont également été apportées, par exemple au niveau des buffers, du bus mémoire (qui passe à 512 bits) ou avec l'ajout d'un processeur dédié à la gestion des transferts PCI Express (déjà utilisé par les Radeon HD d'AMD). D'autre part, le GPU est accompagné par une puce NVIO2 qui gère les sorties vidéos.

Côté fonctionnalités, nVidia déçoit en ne supportant toujours pas DirectX 10.1, puisqu'il souhaite toujours minimiser l'intérêt de ces API (qu'il supporte néanmoins en partie) pour réduire l'intérêt des solutions concurrentes d'ATI qui sont pleinement compatibles avec la dernière version de DirectX. D'autre part, la consommation électrique est inférieure aux précédentes solutions GeForce lorsque les cartes sont au repos (nVidia a en effet ajouté des fonctions d'économie d'énergie, qu'AMD utilise déjà depuis un certain temps sur les Radeon HD). En charge, le GTX260 consomme autant que le GeForce 8800 Ultra. Notez d'ailleurs que les GPU GTX200 sont compatibles Hybrid Power.

NVidia propose 2 versions de son nouveau GPU : le GTX 260 (8 partitions, 192 unités de calcul, 64 unités de texturing, 64 unités de filtrage, 28 ROPs, bus mémoire 448 bits, fréquence de 576/1000 MHz, 896 Mo de mémoire, 309 €) et le GTX 280 (10 partitions, 240 unités de calcul, 80 unités de texturing, 80 unités de filtrage, 32 ROPs, bus mémoire 512 bits, fréquence de 602/1107 MHz, 1024 Mo de mémoire, 549 €). Les puces mémoire fournies avec les cartes de référence sont des Hynix 0,8 ns.
Côté performances, aucun doute : le GTX280 devient la nouvelle référence. Un simple exemple : avec un Core 2 QX9770, un nForce 780i et 4 Go de DDR3-1066, Crysis tourne en 1920x1200 (avec FSAA4x) sous Windows Vista en 24,7 fps avec le GTX280 et 20,7 fps avec le GT260, contre 7,9 fps pour le GeForce 9800 GX2, 11,9 fps pour le GeForce 9800 GTX, 12,6 fps pour le Radeon HD 3870, ou 14 fps pour le Radeon HD 3870 X2. L'exploitation de CUDA (pour exploiter le GPU en tant que coprocesseur de calcul) est encore plus impressionnant. Ainsi, le logiciel client Folding@Home est trois fois plus performant avec les GTX200 qu'avec le Radeon HD 3870. En moyenne, les cartes GTX280 sont entre 40 % et 70 % plus performantes que les GeForce 9800 GTX. Quant aux cartes GTX260, elles sont équivalentes aux GeForce 9800 GX2 et Radeon HD 3870 X2, tout en restant globalement bon marché pour ce niveau de performances. Reste à attendre la réponse d'AMD, qui est attendue pour la semaine prochaine...

Comme d'habitude, les partenaires de nVidia proposent tous les cartes de référence, qui ne diffèrent que par le packaging ou l'autocollant sur le dissipateur dual slot (Asus, BFG et Zotac proposent toutefois des cartes légèrement overclockées). Les cartes GTX2600 sont proposées entre 309 et 349 €, tandis que les cartes GTX280 sont proposées entre 549 et 599 €.

vendredi 13 juin 2008

Intel et AMD trouvent un terrain d'entente... pour contrer nVidia

Curieux accord que celui annoncé par Havok : la filiale d'Intel a en effet annoncé un partenariat avec... AMD (!) pour optimiser la gestion de la physique sur ses plateformes. Le moteur Havok Physics devrait être amélioré pour tenir compte des spécificités des CPU d'AMD, et devrait à terme supporter les GPU Radeon pour fournir une accélération des calculs physiques. Bien évidemment, cette annonce n'est pas fortuite : elle a pour but de déstabiliser nVidia, qui a de son côté racheté il y a quelques mois le concurrent d'Havok, AGEIA, et qui dispose donc de son propre moteur physique PhysX. Il faut par ailleurs se souvenir que le moteur Havok FX, développé conjointement par Havok et nVidia, et censé accélérer les calculs physiques grâce à l'utilisation de la puissance de calcul des GPU, n'avait finalement pas vu le jour. Il est donc plutôt amusant de constater que les recherches réalisées en partie par nVidia vont probablement bénéficier à AMD...

mardi 13 mai 2008

hardware en bref - 12 mai 2008

- Intel a annoncé que les Celeron 220, Core 2 Extreme QX6800 et QX6850 ne seront plus livrés après mai 2009.
- AMD annonce de nouveaux Opteron (2344HE à 1,7 GHz, 2346HE à 1,8 GHz, 2347HE à 1,9 GHz), basés sur le stepping B3 du Barcelona.
- Hynix et ProMOS ont signé un accord pour produire en commun des modules DRAM en 54 nm.
- NVidia envisage de revoir ses lignes de produit afin de les rendre plus claires pour ses clients.
- Le futur graveur Serial ATA de Lite-On, le DH-4B1S, pourra graver les BD-R/RE en 4x/2x, les DVD+R/RW en 12x/8x, les DVD-R/RW en 12x/6x, les DVD±R DL en 8xn et les CD-R/RW en 40x/24x. Ce graveur sera commercialisé fin mai.
- Après LG, Sony et BenQ ont à leur tour annoncé pour la rentrée de futurs graveurs DVD 22x.
- Microsoft aurait commandé à IBM et TSMC une nouvelle version des composants de la Xbox360, pour une révision de la carte mère qui serait nommée Jasper (succédant à l’actuelle version Falcon). Elle exploiterait un CPU IBM PowerPC et un GPU ATI Xenos gravés en 65 nm, afin de réduire la consommation électrique et les coûts de production. Cette version serait prévue pour août 2008. Pour 2009, Microsoft préparerait une version Valhalla, fusionnant GPU et CPU 65 nm dans une seule puce.
- RIM a officialisé le Blackberry Bold (connu auparavant sous le nom Blackberry 9000). Les caractéristiques sont les suivantes : processeur Xscale PXA270 à 624 MHz, écran LCD non tactile 480x320, a-GPS, GSM/GPRS/EDGE/UMTS/HSDPA/Bluetooth 2.0/WiFi 802.11a/b/g, APN 2 Mpixels, slot microSD HC, 128 Mo de RAM, 1 Go de ROM, et clavier AZERTY. Il sera commercialisé cet été. http://www.blackberry.com/select/blackberrybold/
- Le Samsung SGH-i200, annoncé dans l’édition 368, vient d’apparaître sur le site d’Orange UK. http://shop.orange.co.uk/shop/show/talksharehandsets/small_business/samsung/all?offset=8
- La version beta du firmware 2.0 pour l’iPhone apporte quelques informations sur les prochaines annonces d’Apple. Ainsi, le service .Mac Mail d’Apple va prochainement proposer une fonction de push mail. La fonction 3G pourra être désactivée pour économiser la batterie.
- Le buzz marketing d’Apple pour le lancement de l’iPhone 3G est en marche. Les employés d’AT&T ont ainsi reçu un courrier leur demandant de ne pas prendre de congés entre 15 juin et le 12 juillet, sans raison. Ils avaient déjà reçu ce type de lettre juste avant le lancement du premier iPhone. D’autre part, l’iPhone serait en rupture de stock un peu partout (Apple Store, Carphone Warehouse, O2…).
- Apple a envoyé ses avocats chez HiPhone, pour le sommer de stopper les ventes de son clone d’iPhone.
- Apple va débourser entre 25 et 79 $ pour les 2,3 millions d’utilisateurs américains qui ont attaqué la société dans une procédure de class action, suite à la présence d’adaptateurs électriques défectueux fournis avec les Powerbook et les iBook. Apple va également verser 45 $ canadiens aux acheteurs des premiers iPod au Canada. Ils accusaient la société d’avoir menti lorsqu’elle affirmait que les baladeurs avaient une autonomie de 8 à 10 heures.
- Le projet de Microsoft pour concurrencer le XO de l’initiative OLPC sera nommé Fone+. Pour rappel, il se base sur un smartphone sous Windows Mobile, pouvant se connecter à un téléviseur.
- Le HP Mininote 2133, un concurrent de l’Eee PC, était fourni avec Windows Vista Basic, avec des résultats catastrophiques concernant les performances (d’autant plus qu’il utilise un processeur VIA C7-M). C’est pourquoi HP va lancer fin mai aux USA de nouvelles versions de son PC ultraportable avec Windows XP Pro.
- Best Buy, leader américain de la vente dans le domaine de l’informatique grand public, arrive en Europe. L’enseigne vient ainsi de racheter 50 % du capital de groupe « The Carphone Warehouse », actionnaire unique de l’enseigne ThePhoneHouse.

- page 1 de 4